Eagle IV

samedi 31 mars 2012

Chemtrailsnews - Greece 30 Mars 2012


Thanks: http://nmaria9.blogspot.fr/

vendredi 30 mars 2012

La pauvreté obligée

.
A la question "Pourquoi le marché du pétrole ne tient pas a ce que se mettent en place des énergies dites de remplacement alors que 'la fin' du pétrole est annoncé et serait dans 20 ans ou 30 ou 40 (et chaque fois repoussée aux calendes grecques) ? Je répondrai que tout simplement, le pétrole étant abiotique il est donc infini.

Observons maintenant les champs terrestres d'extraction: Des derricks. Des tours parfois abandonnées pour cause de 'non rentabilité' because la nappe est épuisée. Mais alors, pourquoi les laissent-ils en place ? (Matériel très coûteux qui peut re-servir). Ainsi, après un passage d'abandon de 10 ans environ (parfois moins), le derrick est... remis en pompe !!! Çà alors !! Les ingénieurs avaient pourtant dit que la nappe était à sec ! Mais d'où donc peut provenir l'astuce ? La réalité est tout autre: le pétrole a toujours été fabriqué par le magma de la Terre et, ainsi les boyaux souterrains se sont-ils reremplis. Parce que, aux termes savanticides que le pétrole se serait formé par la compression des plaques en y enfermant la végétation, l'on peut y répondre que les forages en mer seraient difficilement exploitables si le jus noir venait des algues.

Donc, si le pétrole ne manque pas et n'est pas prêt de l'être, pourquoi les prix du baril s'envolent-ils ? Çà, c'est une question dont vous avez la réponse.

Tout est ainsi fait pour que le peuple se doit d'être pauvre. Pauvre par tous les moyens. Ainsi, notamment en Europe, a été mise en place une nouvelle monnaie. Or, les changements brutaux des prix font dresser les cheveux sur la tête ! Ce qui valait 1 Franc vaut désormais 1 euro !! Qui gagne ? Personne ! (sauf l'Etat). Les voitures ne tiennent plus le coup, les appareils électrique non plus. Même les moteurs ne sont plus en 'acier suédois' et ceux des 'grandes marques' ne tiennent pas plus que les autres ! Donc, sous le subterfuge de la 'société de consommation' se cache un énorme marché de la fabrication de 'toc de bazar camelote' et de celui du 'recyclage/destruction'.

L'Amérique a lancé l'Internet (et s'en mord les doigts ?), pas de problème: les lois vont tout faire pour qualifier toute opposition au régime en place de 'terroriste' !! Ainsi, la voix du peuple va bientôt cesser d'exister. (Les camps FEMA sont fait pour servir !).

De plus, interviennent là, les domaines des transporteurs. Effectivement, le prix du demi n'est pas le même en terrasse qu'au comptoir. Donc, s'il y a mouvement de quelque chose, il y a service payant. Ainsi, le pétrole gratuit transporté par voies maritimes coûte t-il 0,50 e la tonne transportée sur 1000 km. (voir aussi "16 navires créeraient autant de pollution que toutes les voitures dans le monde !" par James Corbett, de l'Université du Delaware). Ainsi, le carburant vendu à la pompe en Irak (au bon temps de Saddam Hussein), coûtait-il 0,5 ct de Franc le litre, soit 200 litres pour 1 Franc ! (a multiplier par 6,55957 pour l'euro). A quel prix est-il aujourd'hui chez vous ?
------------------------
1 euro = 6,55957 Francs/1 Franc = 0,15244901 euro
Donc: 0,000762245... euro/litre
ou : 0,00288541e/le gallon (de 3,78541 litres)
ou : $ 0,00385347/Gallon

jeudi 29 mars 2012

Et si tout çà n'était qu'un marché de dupe ?

.
Ainsi, plutôt que de l'appeler "le bar des casse-couilles" ont-ils préféré en décorer le fronton d'un panneau plus sérieux marqué "Aux haches-culs", faisant là un pied-de-nez aux personnes qui s'y rassemblaient en tant qu'Ouvriers Hautement Qualifiés mais qui ne l'étaient pas du tout ! (Établissement qui - entre-nous-soit-dit - s'appela plus tard "Le Palais de l'Elysées" à l'avènement de la République où plus de 200 ans après l'on en discutait encore à savoir si elle avait encore ses règles ! Bref, comme "d'en serrer les fesses l'on ne peut en chier" (proverbe anglo-saxon), il faut bien qu'un jour elle sorte de quelque part (c'est aussi pourquoi les radios ont des grilles et les télés une vitre. Quant aux journaux, l'on sait a quoi ils servent).

Rebref, comme les énergies dites de 'remplacement' (gaz, pétrole, charbon) n'arrivent même pas à la cheville du nucléaire, le nucléaire est conservé. (Même si le Gouvernement a du pétrole hors taxe, une centrale à pétrole pollue et, il serait nécessaire - compte-tenu de l'énergie développée - d'en avoir une par ville !). Donc, face au pétrole abiotique pour les véhicules et chauffage des foyers, il n'y a que le nucléaire pour faire de l'électricité. A cela, les années passées, l'on a pu entendre dire "vive la voiture électrique" ! Mais, au regard des piteuses performances de ces lourds véhicules... elles ont été à l'abandon.

Et si tout çà n'était qu'un marché de dupe ?

Personnellement, je suis capable de développer des voitures électriques qui roulent 24/24 H même sans batterie ! (ne mourez pas, j'explique:). A la fête foraine, vous avez déjà eu l'occasion de grimper dans des 'auto-scooters'. Auto-tamponneuses alimentées par l'électricité via une perche verticale (pantographe sous caténaire). Qu'est-ce que c'est qui empêcherait les constructeurs d'en faire de même en copiant les tramways et trains électrique qui circulent à grandes vitesses ? Les véhicules silencieux se déplaceraient sous un grillage électrifié (en ville) et rechargeraient leurs batteries (s'ils en ont) pour aller à la campagne. (d'où l'installation probable (montées en série) de cafetières électrique intérieures et cuisinettes d'appoint aux fours incorporés pour y faire des gaufres et cuire les poulets.

mercredi 28 mars 2012

C'est... tout le monde qui cherche

.
C'est... tout le monde qui cherche. Qui cherche le temps, qui cherche une femme, qui cherche où il a garé sa bagnole, qui cherche du pognon, bref, c'est l'occupation du siècle: "être chercheur". Bien sûr si vous cherchez la petite bête en disant que certains ne cherchent pas à comprendre, ne cherchent pas du travail ou ne cherchent pas à se défendre... là, vous cherchez midi à quatorze heures !

Par contre, si vous recherchez de quoi finir le mois, cela inclut donc que vous avez déjà cherché. Et... vous avez trouvé ? Non ! Donc, malgré que vos recherches précédentes aient échouées vous vous forcez à en faire de nouvelles (qui sont les mêmes !) mais qui vous mettent encore dans les "starting-block de la compétition".

Vous avez droit a combien d'essais ?

"Euréka, çà y est, j'ai trouvé !" s'écria l'Archimède qui s'arrêta stupéfait à la découverte enfin de la savonnette qu'il ne cherchait pas. Surprise, non ? Pareil pour celui qui dans un coin perdu découvre l'endroit de ses rêves "Je ne l'ai même pas cherché et l'ai trouvé !" Comme quoi 'les grives qui tombent toutes rôties' n'arrivent pas à tout le monde.

Donc, un trouveur n'est pas forcément quelqu'un d'intelligent, par contre, un chercheur qui ne trouve rien est un con. Mais, ça fait quand même plus respectable de se dire 'chercheur' que 'trouveur'. Pareil pour celui qui ne cherche pas et ne trouve pas. Notons que celui qui cherche... est un mec à qui il manque quelque chose, tandis que celui qui ne cherche pas n'a pas forcément tout !

Donc, le mieux, est de dire "Non-non merci, je ne cherche pas, j'ai tout ! Par contre... si vous me proposez quelque chose..."


mardi 27 mars 2012

Le temps n'attend pas

.
Que faut-il entendre par "j'ai pas le temps" ? Les "j'ai pas le temps d'aller te voir" courent les rues à toutes journées. Pourtant, tout le monde a 24h par jour comme il y a 10.000 ans et travaillent bien moins de temps qu'avant. Donc, où passent-ils leur temps ? Le temps est une mesure sensible (notamment aux vieillissement des neurones) qui tend à manquer chez certains et que les excuses de devoir "aller faire les courses", "descendre la poubelle", "sortir le chien", "laver la voiture", etc font que les ami(e)s... passent après !

Ainsi la phrase résume t-elle le choix. Évidemment, si vous annoncez discrètement à qui veut l'entendre que vous avez gagné au loto, c'est fou ce que les gens "qui n'ont pas le temps" désormais chercheront par tous les moyens de vous rencontrer ! Donc: "le temps, c'est de l'argent". Et pourquoi pas l'adopter comme monnaie d'échange ?

Vous me devez 12.000 heures et 33 minutes ! Vous réglez comment, par carte bleue... "en... en journées de serpillières et dépoussiérage" !!?? Heu, attendez une minute, j'appelle la Direction !
1 tiers de sa vie à dormir ! (même si vous rêvez que vous travaillez, vos rêves ne valent pas un clou !). Par contre, si en travaillant vous pensez que vous dormez...

Pareillement que si vous vous adonnez au loisir de faire du sport vous ne viendrez pas plus vieux pour autant, certains sont persuadé qu'en en faisant ils auront la forme. La forme de quoi ? Après un sprint, ils mettent 2 heures à s'en remettre ! Ils n'ont donc pas gagné du temps. Essayez de rechercher le nombre de sportifs... centenaires ! (zéro !). Le coeur est comme une voiture, si elle tient le coup pendant 300.000 km et s'ils sont parcourus en 10 ans au lieu de 20 ou 30...

Quant aux "heures d'été" et "heures d'hiver"... y a toujours 24 h !

lundi 26 mars 2012

Cendrillon au pays de la TEPCO

dimanche 25 mars 2012

100% merde !

.
Tout ce que nous pouvons cracher, suer, pisser et/ou chier est appelée 'pollution'. Pollution où, dans le sens contraire, il serait difficile à faire bouffer sa merde à quelqu'un. Or... c'est portant ce qui se passe !! Nous consommons tous notre 'propre-merde' (comme celle des autres !).
Tant que le rôti est sur la table comme le gâteau dans l'assiette, cette présentation ('grands chefs') de repas n'est pas encore appelée 'pollution' (ou merde), mais, dès qu'elles ont franchi le 'pas de la bouche'... beurk ! C'est déjà de la ... ! Et pourtant, et pourtant c'est avec cette même 'pollution' que nous nous alimentons tous les jours pour "collaborer à nos connaissances (merdiques ?) comme à nous parfaire à nous éduquer". (on dirait du 'Verlaine' ou du Nowlen'). Donc, nos centimètres gagnés en tours de tête comme en tours de bite ou poitrine ne sont issus que de merdes acceptables par nos corps ou immigrations choisies.
Qu'y a t-il dans une merde sinon ce que nous avons mangé ? Donc, comme le rôti ou le gâteau sont des pré-merdes en instances d'entrées à l'abattoir et, qu'elles ont été dûment payées factures à l'appui, pourquoi redevoir repayer ? (je ne sais pas si vous me suivez bien ?). Tout ce que nous buvons a déjà été pissé, sué, craché, chié des millions de fois (donc: merde propre) et après rerereconsommation cela devient votre 'propre-merde'.
Pensez-vous que les animaux se soucient de la 'pollution' ? "Non" dirons certains et de rajouter que "nous ne sommes pas des animaux".
Donc, s'il s'agit de votre 'propre-merde' pourquoi devoir la nettoyer ? (Pour en faire une 'merde-propre' ?). Mais... dites-moi franchement... quel produit est assez puissant pour faire d'une 'merde-propre' une 'merde-propre II" ? (d'ailleurs, ce produit 'Mr Propre', n'est-il pas lui-même qu'une merde déguisée ?), et bien, s'ils l'ont parlent de produits 'assez puissants' voire 'surpuissants' (à l'extra-conditionnel d'un futur annoncé qui ne viendra que plus tard, comme au passé simple ou passé compliqué) pour nettoyer la Terre de toutes ses merdes (autant prendre un balai pour balayer le sable en plein désert), n'entrevoyons-nous pas là quelques effluves romantiques appelées du con de nom de 'Président Merde 1er' ?
Ainsi, cette boule merdique qui tourne 365 jours par an fait-elle que les chiens ne font pas des chats et que l'on a beau prendre un pseudonyme, la nature est ainsi faite que l'on ne peut avoir que ce que l'on a, et que d'y marcher dedans du pied gauche ou droite ne changera pas les choses !
Depuis que le monde est monde, l'eau polluée des fleuves et rivières s'en va tranquillement à la mer (où les poissons chient dedans !!) et, qu'elle s'infiltre vers le 'centre de la Terre' pour s'y réchauffer et... ressortir toute propre depuis des millions d'années !! (et, il n'en manque pas une goutte !!!).Çà alors !!?

L'ordinateur en voiture

.
Quand on voit comment marche un ordinateur (et sa destinée précoce) et que de plus en plus aujourd'hui ils tendent à en foutre de partout jusqu'aux voitures...
Vous imaginez cette part de problèmes à venir ? Scan-disk, défragmentation, antivirus pour voitures (!), restauration du système bloqué, problème de souris (volant), pb de clavier (changement de vitesse), pb de connexion (démarrage impossible), publicités intempestives collées au pare-brise, etc, etc.
Peut-on s'abonner chez "Tata en Inde" si on a une Renault ?
Peut-on circuler anonymement sans plaque ?
Peut-on choisir "Goût-gueule" en plage d'accueil ?
Des problèmes avec Outlook Express m'empêchent de recevoir des contre-danses, est-ce grave docteur ?
Comment peut-on désinstaller sa belle-mère autre qu'en ouvrant la portière en roulant ?
Doit-on mettre son clignotant quand on change de page ?
J'ai été hameçonné par la fourrière, puis-je porter plainte ?
J'ai reçu un PV tout en anglais me demandant de raquer 150 briques à une adresse au Caméroun, comment bloquer l'expéditeur ?
Si en freinant je me fais rentrer dans le cul, dois-je faire évacuer les enfants de moins de 13 ans ?
Dans un embouteillage mon mot de passe n'a pas été accepté, comment contacter l'administrateur de la route ?
Peut-on marquer un pseudonyme sur son permis et coller une photo de Paméla Anderson ?
Pourquoi doit-on attendre 4 ans pour changer d'opérateur ?
Peut-on dépasser la vitesse autorisée quand on est sous un tunnel privé d'internet ?

samedi 24 mars 2012

Photo exclusive de centrale nucléaire

vendredi 23 mars 2012

Les mensonges

.
Comme des gosses qui ne veulent pas dire la vérité ("C'est pas moi c'est ma soeur qu'a cassé la machine à vapeur"), les mensonges de la TEPCO de Fukushima ont succédé aux mensonges de la TEPCO de Fukushima (depuis le 11 Mars 2011).
"D'abord" il y eut le tremblement de terre et le raz de marée qui ont endommagé les tuyauteries extérieures non protégées ainsi que les lignes électrique provocant une défaillance dans l'approvisionnement en eau des réacteurs. Cela n'est pas dramatique dans la mesure où des piscines de secours (situées au dessus des réacteurs) peut descendre l'eau par gravité. Encore eut-il fallu qu'elles soient remplies précédemment ! Puis, l'arrivage de l'eau-de-secours se faisant attendre, le premier réacteur a donc explosé tandis que les autres suivaient. Là encore, pour 'ne pas dramatiser les choses' en créant une voie de panique, les autorités ont cru bon ... de ne rien dire !!!
L'assassinat de masse pouvait commencer. Imaginez un immeuble en feu ou un local avec une bombe ou un bateau qui prend l'eau et, 'pour éviter la panique', ils préfèrent ne rien dire !!! Effectivement, si les cons pouvaient fermer leur gueule, on serait plus tranquille ! Puis, comme les réacteurs étant béants après explosion (et garantis irréparable même dans 1000 ans), du plutonium a été détecté dans les environs. Donc, il ne s'agissait pas là de traitements conventionnels en centrale nucléaire avec de l'uranium mais bien du MOX qui était employé (pour faire une bombe ?). Puis, une évacuation sommaire a été conseillé (mieux vaut tard que jamais). Zone évacuée sur 20 kilomètres. Comme je l'ai expliqué dernièrement, le '20 km' représente en mer la distance où disparaît un bateau à l'horizon. Donc, appliquée là, l'on ne peut voir (même au téléobjectif) la centrale éventrée et constater notamment que les bassins de secours sont vides même s'ils ont été quelque peu déstabilisés.
Puis, toujours dans la chansonnette "tout va très bien madame la marquise", ils ont demandé aux évacués (qui devaient vivre aux deniers de l'Etat-de-la-planche-à-billets ! ) de regagner chaumières et d'y entreprendre le nettoyage gratos ! Ainsi, au fil des mois et, toujours pour se donner 'bonne contenance' ont-ils parlé d'arrêt à froid des réacteurs !!! Comme s'il s'agissait là de couper le compteur pour qu'une pièce s'éteigne ! Ainsi, le corium à 3000°C continua t-il de chauffer l'enceinte du réacteur (marmite sans couvercle !) tout en ayant dès les premiers jours passé au travers du cuvier pour gagner les sous-sols. Donc, ils ont entretenu un semblant de gestion en y envoyant de l'eau dessus. Puis, comme il fallait bien dire quelque chose pour justifier les salaires, ils ont descendu des thermomètres à l'intérieur du compotier. Sont-ils près des ouvertures d'eau de refroidissement ? Ou peut-être carrément devant !? Nous n'en savons rien. En tous cas, ils ont introduit à l'intérieur une caméra. Whoooââh !... pour rien voir ! Rien voir du corium descendu ni de la présence et leur mise en situation des thermomètres. Bref, voilà 1 an de gagné.
Bon. Bien sûr "pour leur propre défense" ils pourront dire qu'ils "ont subi des pressions extérieures" et que les tuyaux qui sont dehors comme les lignes électrique sont à Fukushima comme de partout ailleurs dans le monde où les réacteurs seraient blindés pour résister à la chute d'un avion (sic), mais pas les sources et conduits d'approvisionnement !!! Et tac ! Bon, là, la liste des 'menteurs par omission' commence à s'allonger. Bien sûr là, si vous rajoutez qu'il y a proximité d'élections cette année et qu'il n'est pas bon de parler de çà et de poser questions à 'ceux qui savent' et qui se promènent avec montre en or ("Donne-moi ta montre je te donnerai l'heure" !)

jeudi 22 mars 2012

La dépopulation

.
A force de devoir payer jusqu'aux gratuits qu'il y a à profusion, et le progrès ne répondant qu'à de pâles perspectives d'amélioration du quotidien, les gens se sont retrouvés ruinés en permanence et au problème de vivre avec, d'en prendre habitude et que cela fait désormais partie des moeurs. Les 'nouveaux pauvres' n'étant que d'anciens fauchés renommés dans la permanence. (et puis le crédit est toujours là pour faire prendre les gens sans le sou pour des riches en intermittent). Physionomie d'un peuple en déroute qui doit sans cesse cracher aux bassinets, passer à la caisse et racler les fonds de tiroirs.

Les ruines ont-elles un avenir ? Oui, si l'on en croit les vestiges gallo-romains conservés depuis des siècles qui font là les frais de restaurations (châteaux, églises, etc) tandis que le peuple crève de faim. Ainsi va le choix de placer/dilapider l'argent du contribuable au profit d'entreprises 'bien avec mr le maire' et qui les identifient mieux dans les hauts symboles de la dictature héritée.

D'ailleurs, les rues et avenues ne portent jamais les noms de commerçants-artisans établis là depuis un siècle et qui ont fait marcher la cité, mais s'affichent d'autres noms. Seules trônent parfois des statues de soldats morts pour la patrie et garées loin du centre ville (!). Seuls les crédits alloués pour des 'embellissements de patrimoine' viennent de... dons (!?) anonymes rapatriés d'argent sâle issu des pouvoirs en place. (C'est de la télé tout craché !).

Ainsi va pour presque tous l'effritement du niveau de vie aux subterfuges des produits de consommations courantes censés relativiser le progrès et qui ne sont que des maintiens qui ne tiennent ni le temps de la garantie ni les promesses de jours meilleurs. Pour les magasins d'informatique d'aujourd'hui, leurs 'services après-vente' se limitent à ne plus réparer du 'vieux' mais à vendre du neuf à tout prix. Donc, au premier incident sur du 'dernier modèle en promo', leurs conseils sera d'en faire changer pour de nouvelles-nouvelles versions garanties jetables et non-démontables ! A bon entendeur... Donc, si les petits magasins de vente et sav ne réparent plus, ils disparaîtront au profit des grandes surfaces où le choix est plus vaste, les prix sont plus bas mais qui ne s'occupent que du sav de ce qu'ils ont vendu.

Encore 2 ou 3 ans (5 pour les plus veinards) et, tous les 'petits métiers' auront disparu. Disparus au profit des 'grands' de la robotique qui remplace l'homme et qui travaille 'mieux' 24/24h. Toucherons-nous des dividendes (pour copies des tâches et découvertes humaines susceptibles d'avoir un retour en droits d'auteurs) ? Pas plus qu'aujourd'hui ! Ainsi, le peuple sera éliminé (guerres, épidémies, chômage, etc) par la paupérisation et l''information' contrôlée.

Combien sommes-nous aujourd'hui ? "7 milliards" ? Qui vous l'a dit ?

mercredi 21 mars 2012

Qu'est-ce que la pollution ?

.
Qu'est-ce que la pollution ? sinon quelque chose qui est sur Terre, qui en vient et qui y retourne. Ainsi, depuis des millions d'années, les volcans polluent quelques milliers de fois plus que les humains et les animaux qui les respirent depuis qu'ils y sont. A cela, nous ne pouvons rien faire. L'eau salie des ruisseaux et fleuves se déverse en mers où la saleté abonde (les poissons y chient dedans !!) et s'infiltre en fonds marins dans les entrailles de la Terre pour y être chauffé et remonte toute propre. Donc là, bien inutiles d'avoir conçu à grands frais des "stations d'épuration". Ainsi, les plantes se nourrissent-elles de pourritures et fumiers avant d'être consommées comme l'eau que nous prenons qui a déjà été bue, crachée, suée, pissée quelques milliers de fois.
Mais où est donc la pollution ?
Les 'OGM' envahissent notre planète. Soit. Cela fait quelques milliers d'années qu'il en est ainsi et donc bien avant que l'homme n'apparaisse sur Terre. Le gazcarbonique se développe autour de notre monde et pour le plus grand bien de la végétation qui développe encore autant de l'oxygène bien indispensable pour la vie chez les humains et animaux. Donc, si nous pouvons dire merci aux arbres (qui n'ont jamais aussi bien poussé depuis que l'homme est sur Terre), il peuvent aussi nous dire merci. Donc, en définitive, ces 'problèmes de pollution' n'existent que dans la tête de certaines gens et, c'est pourquoi nous en chions tous les jours de les avoir rencontré sur notre chemin et mis le pied dedans (le gauche porte bonheur ?).

dimanche 18 mars 2012

Le prix des tuyaux (voir photos des centrales existantes)

.
Effectivement, si le problème des centrales nucléaire dans le monde est extérieur aux réacteurs (voir Fukushima et San Onofre CA), il y a de quoi faire mettre en veilleuse les écologistes qui prônent et ont préconisé/suggéré/loi adoptée l'abandon du dragage des fleuves !!! cause au 'Global Warming' !! (montées des eaux !!!). Çà, c'est du Bruxelles tout chié ! Ainsi, la quasi-totalité du pays serait déclarée 'zone inondable" par cette chiure verte !!

Que ne ferait-on pas pour s'accaparer les terres africaines (qui devraient bientôt brûler sous le soleil de plomb !!) d'où le monde de demain dépend de plus en plus. Face à la vague de froid qui s'accentue d'hivers en hivers (2005/2035) rares sont ceux qui bizarrement vont construire dans le nord et préfèrent investir tout aussi bizarrement... vers des régions ensoleillées !! Çà alors !!? Ainsi, plutôt que de prévoir de vastes bassins d'eau a proximité des mers (et venant d'elles pour les remplir) pour refroidir les réacteurs, ont-ils préféré (en un petit cercle fermé et éloigné du public), bâtir centrales en des régions tremblentifères et stunamiques à souhaits faisant fi des dangers inhérents sous couvert de la dictature !

Maintenant, maintenant que proposent-ils ? Sans programme !! (proximité d'élections) et suggèrent encore (méthode allemande à revoir) d'abandonner le "comment avoir de l'électricité chez soi" en forçant le monde à polluer avec des centrales à charbon ou à pétrole, ou, d'en revenir au feu de bois, bougies (torches, chandelles) et bicyclettes !

Ce retour préhistorique n'augure que de basses fonctions d'ensevelir le monde à l'état d'esclaves qui ne serait pourvu que du minimum pour vivre tandis que les gros salaires se taillent la 'part du lion' dans cette prochaine jungle privée de l'internet.

jeudi 15 mars 2012

'Le retour des collabos'

.
En 1974, il y a eu l'arnaque du 'choc pétrolier'; escroquerie qui a bien tenu le coup puisque les consommateurs ont contribué dans cette dépendance jusqu'à nos jours, puis, vinrent les guerres faites aux pays producteurs qui ne s'étaient pas enrichi pour autant mais qui ont permis d'augmenter les prix dûs faussement au 'manque prochain du pétrole abiotique' ! Puis, en 2011, arriva 'enfin' le choc nucléaire où - comme pour le carburant nécessaire aux véhicules ainsi qu'aux foyers - les idées se sont tourné vers... le pétrole qui serait de perdre des parts de marchés face à l'uranium pour s'éclairer et se chauffer. A cela, le contribuable maintenu dans l'obligation de consommer pour vivre 'accepta' jusqu'à payer plus cher les nourritures estomatiques (les tracteurs agricoles comme les transports consomment du pétrole) qui - aux vues des prix affichés sur les étalages - ferait tous les agriculteurs en passe d'en être milliardaires ! (un champs de salade = 1 milliard !)

Donc, où va le différentiel ?: Dans la poche des transporteurs pétroliers et dans les revendeurs de fruits & légumes, viandes et poissons, y compris les céréales.

A cette guerre des prix, ont répondu des 'terroristes' qui seraient d'aller attaquer les gros bateaux qui leur passent sous le nez, et, pourquoi pas demain, les jardiniers pris en otages pour leur faire avouer où qu'ils ont planqué leurs pommes de terre !? D'où la mise a contribution des services de protection, sirènes d'alarme et détecteurs de fumées ! (et pourquoi pas des caméras de surveillance sur les plants de tomates ou semis de radis ?!).

Donc, comme il 'ne resterait plus que' les éoliennes, panneaux solaires et roues a aubes dans les ruisseaux pour amener de l'énergie chez soi, les prix de ces dernières 'trouvailles fabulesques dont on en ignorait la portée jusqu'à hier soir', ont explosé jusqu'à prendre les clients pour des cons en décrivant cette idée nouvelle comme 'énergie gratuite' !! Ainsi, aux prochaines 'élections' verra t-on placardées à tout-va encore ces gueules d'abrutis qui promettent de raser gratis demain (à condition de payer, bien sûr !).

mercredi 14 mars 2012

Les chevaux de Troie

.
Même si l'atome a fait moins de morts à Fukushima qu'en Libye et qu'en ces deux pays demeure l'irradiation à l'uranium, dans ces deux cas il s'agit de meurtres prémédités où s'étaient engagées des nations extérieures. Et, dans un cas comme dans l'autre, la presse n'a pas été invitée sur les lieux d'abattage (ni les commun des mortels) et encore moins à en parler pour sauver les victimes présentes ou prochaines de la boucherie. C'est 'passé sous silence'. Qu'il soit prouvé qu'un certificat de naissance était truqué à qui la faute ? A qui ? Vous le savez, nous le savons tous, mais il ne faut pas le dire. Qu'il soit prouvé que la destruction des 3 tours à New-York ne venait pas d'images d'avions projetées dans le ciel le 11 septembre mais bien d'explosifs placés là dans les étages est une chose que nous savons tous mais dont il ne faut parler. C'est la fable du loup et de l'agneau, du terroriste et du contribuable, de l'Etat et du peuple, du pot de fer contre le pot de terre, de l'ADM contre l'ADN. Et c'est cette même dictature contre nos libertés qui s'affirme de plus en plus et tous les jours dans le monde.

Vous avez aimé "l'an pleureur" ? (et son anniversaire commémoré dans le mt Dentier/feux d'artifice et tralala), voici qu'arrive "l'an pleureur ll" ! (présent au festival de Cannes ? sur You tube et mt Tuyo ?), centrales portes ouvertes ! Écrans larges ! En 3D ! Vous allez a-do-rer ! Par contre, pour la bande son, faudra vous l'imaginez parce que vous n'aurez droit qu'au film muet en version estropiée.

Ainsi deux poids deux mesures font les gros titres de l'actualité, et les chevaux de Troie réservent bien des surprises. Bizarre que certains aient prévu d'enfermer des graines sous terre en des blockhaus au pôle nord tandis que d'autres aient fait construire des abris anti-atomique. Avaient-ils peur déjà qu'un jour des vices de construction soient découverts ?


dimanche 11 mars 2012

Les Libéraux et les juges ineptes ne peuvent le nier, mais les questions sur l'admissibilité d'Obama restent

.
Par Coach Collins, le 11 Mars, 2012
Par George Spelvin, rédacteur

Barack Hussein Obama, en utilisant huit noms différents, n'a pas réussi à répondre aux exigences d'admissibilité pour le poste de président des États-Unis selon un défi 19 points alléguant qu'il était né au Kenya à un citoyen kenyan et d'une mère d'âge adolescent pas assez vieille pour transmettre la citoyenneté des États-Unis. Démocrate procureur Philip J. Berg qui a déposé sa contestation de la pétition mise en candidature avec le Commonwealth de Pennsylvanie sur Février 23, des doutes dans l'argumentation 13 que «Obama ait jamais eu lieu naturel le statut de citoyenneté né !"
Centré sur la clause de NBC, l'article II, Sect. 1, article 5, les États défi d'admissibilité que Barack Hussein Obama, alias Barack Hussein Soetoro «n'est pas un citoyen de naissance tel que défini par les Etats-Unis, la Constitution. En outre, Obama a été "né au Kenya le 4 Août 1961, (et) au moment de sa naissance, sa mère n'avait que 18 ans et pas assez vieille pour conférer le statut américaine NBC pour lui."
Le natif avocat né PA est introduire la transparence dans le problème d'éligibilité d'Obama pour laquelle experts des médias et des politiciens libéraux ont ridiculisé birthers, même pour élever la situation. Point de l'argumentation de Berg 3 dit (BHO) est «né à l'hôpital Côte de Mombasa, au Kenya située dans la province côtière,« d'un père qui était un citoyen kenyan, et d'une mère "pas assez âgée et ne réside pas aux États-Unis suffisamment longtemps d'enregistrer la naissance du candidat à Hawaii comme NBC. Berg cite cinq différentes applications jurisprudentielles ici et a écrit en outre le droit appliqué aux naissances à l'étranger doit être en vigueur au moment de la naissance en question. Il cite Marquez-Marques alias Gonzales Moreno c. 455F.3rd 548 (5e Circuit 2006) et le Runnett c Shultz 901 F.2d 782 783 (9th Cir. 1990) de continuer à soutenir son défi.
Les huit noms différents cités sont Barack Hussein Obama; Barack Hussein Soetoro; Barack H. Obama, Barack Hussein Soetoro, Barry H. Obama, Barry Soetoro H.; Barry Hussein Obama, Barry Soetoro Hussein.
Maintenant, près de la moitié du défi candidature d'Obama a à voir avec son adoption par Lolo Soetoro, lorsque sa mère Stanley Ann Dunham Obama mariée et a déménagé à l'état de la police de l'Indonésie. Quand un mâle adopte citoyen indonésien ou "reconnaît un enfant comme son fils," cet enfant est réputé être indonésienne parce que le pays ne permet pas le statut de citoyen à double. La loi américaine ne permet la double citoyenneté, ni l'intervention selon les protocoles l930 Convention de La Haye. Une exposition principale de la présente défi dossiers scolaires d'Obama Soetoro-qui détient le fardeau de la preuve pour être admissibles à figurer sur le bulletin de vote primaire PA. Témoignage dramatique de grand-mère kenyane d'Obama qui a déclaré en swahili elle était présente à sa naissance est également entré dans le document défi et fournit en outre la cause. Défi officiel de Berg est un projet financé par la Fondation de la Justice américain, dont le directeur exécutif Gary Kreep sert en tant que co-avocat. L'analyse finale de cette clef de voûte monumentale juridique dans l'Etat dont le symbole est très l'arc couronne peut être trouvé dans la déclaration d'Obama Obama la grand-mère Sarah, qui était «très catégoriquement que Soetoro est né au Kenya !"

http://www.coachisright.com/liberals-and-feckless-judges-can-deny-it-but-the-questions-about-obama%e2%80%99s-eligibility-remain/

samedi 10 mars 2012

Analyse concrète de la situation

.
Le 11 Mars 2011, un tremblement de terre peu commun frappait les côtes Est du Japon avec une magnitude de 9 qui déclenchait ensuite un raz de marée. Le séisme atteignant la centrale nucléaire de Fukushima n'évoquait rien de grave aux dires de la TEPCO qui gérait le site. Puis, des explosions vinrent en étonner plus d'un puisque - ils ne pouvaient plus le cacher - l'alimentation en eau des réacteurs ne se faisait plus. Des nuages radioactifs témoignaient alors sur les cartes NILU de l'ampleur du désastre qui gagnait tout l'hémisphère Nord.
Au fil du temps, aux analyses aiguisées, l'on découvrait peu à peu que la responsabilité pleine et entière de la TEPCO était engagée dans ce qui s'est appelé 'la course aux mensonges, aux silences et à la désinformation'.
Effectivement, aucune protection n'était prise et, même avec un tremblement de terre moindre, la situation aurait été la même ! Donc, le temps passant, les critiques se firent de plus en plus incisives sur le nucléaire dans le monde, malgré un gros manque d'informations. Si la part du gestionnaire à Fukushima fut retenue dans le désastre qui survint, il a fallu tout de même un certain temps pour que celle du constructeur émerge et soit impliquée. Pensez-donc ! La 'General Electric' ! C'est pourquoi le monde a été pris dans l'étau de la désinformation des 2 continents afin de minimiser la catastrophe irréparable à Fukushima-Daiichi.
"Pour éviter la panique" !! Voilà ce que tout le monde a pu lire dans la presse !! Tout çà pour de l'argent ! Sauvez le fric et mort aux humains !
Donc, s'il y a à crier au loup à tous bouts de champs... c'est que les bêtes féroces viennent toute de la même portée ! ('On ne change pas une équipe qui gagne' !!) et qu'elles n'ont ni muselières, ni laisses, ni grillage pour les contenir...

vendredi 9 mars 2012

Très ancienne photo de classe des futurs chefs d'Etats.
Sauriez-vous reconnaître le votre ?
http://misscellania.blogspot.com/2012/03/class.html


Liste rouge

.
Presque un an après la fuite d'eau venue du large, voilà que l'on reparle de 'Joe le plombier' et de la General Electric, et, comme les autres (Westinghouse, Areva) se trouvent elles aussi inscrites dans les pages jaunes, le rapprochement est si vite fait qu'elles ont toutes demandé 'des mesures de précaution'. Donc, si elles le demandent: c'est qu'elles n'en avaient pas prise ! (Tout va très bien madame la marquise), et, comme elles se copient toutes entr'elles, le petit jeu consiste à dire "c'est pas moi qui ai commencé, c'est l'autre !"
Lamentable enfermement qui va jusqu'à tolérer des SDF dans les enceintes nucléaire et, quand on sait (ou s'imagine) combien ils doivent être payés pour y travailler... l'on ne s'étonnera pas qu'après arrivent des 'accidents'. C'est vrai aussi que s'ils étaient intelligents ils n'iraient pas travailler en centrales ! (faut pas les prendre pour des cons). Donc, après le tremblement, la vague et le tuyau, cette fable inédite de la fontaine de Fukushima, se rapproche maintenant du con qui l'a posé là aux regards des catastrophes et du comment qu'ils ont fait pour vidanger en mer des réacteurs brûlants (3000°C) sans que les tuyaux ne fondent à la pression ou qu'ils se détachent aux raccords.
De là a ce que les constructeurs se fassent inscrire sur la liste rouge pour ne pas être dérangés par les bruits venus du large...

jeudi 8 mars 2012

Image impressionnante d'un tsunami de factures
(pour changer 4 tuyaux)
qui va s'abattre sur les contribuables !

mercredi 7 mars 2012

Le bureau des réclamations ?

.
                A moins de se marier en famille (et de conserver/transmettre ce choix de consanguinité à travers les âges comme il en existe sur des îles ou dans ces milieux très fermés surnommés pompeusement 'élite' !) et de prendre compagne sur place, généralement l'un ou l'une doit aller habiter chez l'autre et donc au devoir de se déplacer/déménager et d'abandonner sur place 'la terre de ses ancêtres'. Or, ce qui se passe au Japon et plus particulièrement à Fukushima, c'est que les gens qui y vivent (parce qu'ils sont nés là ?) et ce malgré le danger inhérent depuis une année, refusent encore de partir de leurs domiciles et vivent là comme adultes handicapés qu'il faut encore prendre par la main ! Triste constatation que malgré les nouvelles qu'ils doivent recevoir ils préfèrent vivre là et mourir là parce que... c'est écrit quelque part dans leur tête mal remplie. Donc, sans aller à lire et relire les réalités écrites sur ce site:
http://rudy2.wordpress.com/messages-subliminauximages-holographiquestechnique-du-masqueondes-basse-frequenceimplantsetc/, et, peut-être pire quand on voit l'implication de la General Electric dans la construction à Fukushima, plus le silence radio aux Etats-Unis pour éviter les vagues et,"Fukushima peut dominer le sommet sur la sécurité nucléaire à Séoul "(publié le 6 mars) où, le Président américain aurait eu l'initiative de... contrôler la bonne marche des centrales nucléaire (G.E. ? Westinghouse ?)... dans le monde entier !!...

Mouais, bon, là on se dit qu'il y a des problèmes de couloirs dans les administrations (aux USA comme ailleurs) qui peuvent faire que les gens qui y travaillent ne s'y rencontrent jamais (Et puis chez eux, l'intelligence c'est comme la radioactivité 'çà se voit pas, se sent pas' mais si elle est là faut pas en parler), et que peut-être, sans aller jusqu'à rappeler l'ambassadeur présent là-bas, faire une déclaration de guerre en bonne et due forme et réclamer (tant qu'on y est) le retour de la Louisiane aux français, on pourrait discutailler publiquement de la chose. Bon, pour Fukushima, maintenant on sait ("Cachez ce certificat de naissance que je ne saurais voir !") et qu'à vouloir pas changer ils en seraient encore à la Ford T.

Donc, si en principe les constructeurs de voitures rappellent quelques fois des modèles sortis un peu trop tôt et qui présenteraient des vices cachés ou défauts apparents, c'est loin d'être le cas pour les constructeurs de centrales qui ont ce mérite de ne pas se frotter aux particuliers mais plutôt au monde nauséabond des pouvoirs en place, et puis, qu'entre cochons...

'Enquête' sur une supercatastrophe nucléaire

Dans ce film, le Pr Brusby parle de Plutonium 238 détecté à 45 km de la centrale, mais n'explique pas où et en détail. S'il s'agissait d'analyses éfectuées sur des filtres à air de voiture, l'on pourrait dire si oui ou non cette radioactivité vient de Fukushima, malgré qu'un commentateur japonais parle de plutonium encore détectable aujourd'hui au Japon depuis les bombes de Hiroshima-Nagasaki. Donc, là encore, nous n'en saurons pas plus avec arté, sinon que la durée de vie du Plutonium est de 250.000 ans.
Puis, mensonges de la G.E. et de la TEPCO; puis, à la fin du film de 52 mn, le Pr Brusby reprend la parole pour expliquer que les cas de cancers ne seront observables que dans 10 ou 20 ans et que les centraliers ne veulent pas que cela se sache dans le monde entier, donc, nous voyons que dans le brouillon de film diffusé sur arté, jusqu'à la fin ils se refusent d'expliquer que l'accidentogénie vient seulement des faiblesses des constructions bâties à l'extérieur et des irrégularités commises par la G.E. constructeur de la centrale, mais se contente de mélanger le tout sans faire le point.

mardi 6 mars 2012

La 'der des der'

.
ou "Faisons vite la guerre avant qu'il n'y en ait plus"

L'intention criminelle de quelqu'un qui porte une arme a toujours été d'avouer qu'il ne l'avait là que pour se défendre, et, pour éviter qu'il ait à le faire, il devrait convaincre les autres par tous les moyens de déposer les armes. Donc, le lancement de l'abattage consiste à éliminer tout ennemi potentiel qui pourrait avoir une arme ou, l'intention dans son cerveau d'en acquérir une pour s'en servir. Les pays du monde ont vite compris que la construction d'une centrale nucléaire aux besoins vitaux pour toutes nations qui veut se procurer de l'électricité bon-marché, peut en outre jouer le jeu de se protéger des attaques par ce biais. Voir Fukushima, même si son intention première n'aurait pas été d'attaquer le monde... il l'a pourtant fait ! Et, aujourd'hui, la 'tache de sang' sur un certain drapeau que je ne nommerai pas ressemble plutôt à l'image de l'anus saignant d'un pays contraint d'avouer ce qu'il est en train de faire depuis un an.

Bon. Passons sur le miracle qu'il aurait pu faire mieux et d'avoir tenté de cacher les faits qui n'arrangent rien à son affaire. Pour ce qui est de Fukushima et de ses employés dénichés au bord de la route, rien n'était plus facile de les acheter pour faire un peu de l'espionite, faire quelques images précieuses et rapporter ce qu'il se dit. Le panneau est bien trop lourd pour qu'il reste debout longtemps.

Donc, si le malheur des gens est de vouloir de l'électricité, plus grand est ce malheur dans les grandes villes. Or, vu que l'électricité est très mal transportable quand on parle de l'envoyer loin il faut donc une très grosse machine ou, la construire à côté de ceux qui en ont besoin. Or, l'option de vivre à proximité d'une centrale électrique (charbon, gaz, pétrole) ne peut exister qu'en polluant, tandis que la centrale nucléaire qui a de grandes capacités et peut donc se raréfier dans le paysage, peut elle aussi devenir polluante en cas de... rupture de tuyau d'eau ou de fil électrique !!! (avouez que là, faut pas être un terroriste super qualifié et sorti de grandes écoles pour couper un fil ou briser un tuyau en PVC!!).

Donc, la solution finale serait forcément d'empêcher tous pays terroristes d'attaquer la Libye et d'en assassiner son Président bien aimé parce qu'il osait redistribuer la richesse de son pays... à ses habitants !!! plutôt qu'a la mafia internationale de Manhattan. Et, quand on pense que c'est vers elle que devrait prochainement se diriger tous pays désireux d'acquérir centrale... si la guerre est finie, c'est la dictature qui commence.

Fukushima peut dominer le sommet sur la sécurité nucléaire à Séoul

.
Dhananjay Mahapatra, TNN
6 mars 2012, 05h10 IST

SEOUL: Les chefs d'Etat et dirigeants provenant de 57 nations, dont l'Inde, participeront au Sommet sur la sécurité nucléaire ici les 26 et 27 Mars pour discuter d'une série de mesures visant à prévenir des matières nucléaires fissiles de tomber aux mains des voyous, mais la catastrophe de Fukushima au Japon en mars dernier semble avoir changé les projecteurs sur la sécurité des centrales nucléaires. L'ordre du jour du sommet propose d'engager les chefs d'Etat sur la nécessité urgente pour les bas de mélange (en convertissant les réacteurs à base d'uranium hautement enrichi d'utiliser l'uranium faiblement enrichi) des centrales nucléaires, de prévenir le trafic illicite de matières nucléaires fissiles, garantir la sécurité radiologique et de créer une interface entre la sûreté nucléaire et de la sécurité. Avec un slogan "Au-delà de la sécurité vers la Paix", le sommet va essayer de s'appuyer sur la déclaration politique de 2010 à Washington, rencontre pour une coopération internationale pour prévenir les actes du terrorisme nucléaire dans une vision pratique, a déclaré Noel Choong-hee Hahn, porte-parole de l'événement. Hahn est optimisme pour un résultat positif à partir des 26-27 mars. Délibérations qui puise son inspiration dans la coopération sans précédent manifesté par les pays à Washington pour empêcher les matières fissiles nucléaires de tomber dans les mains de groupes terroristes ». La destruction mutuelle assurée que la théorie n'empêche pas les Etats de déclencher une arme nucléaire. Mais les mêmes ne s'appliquent pas à un groupe terroriste.
 Une théorie de dissuasion traditionnelle n'a aucun effet sur les terroristes," a dit M. Hahn. La terreur 9/11, les grèves et les giclées de nombreux petits à travers le monde, propulsé par l'intention d'al-Qaïda pour obtenir des matières nucléaires fissiles, avait profondément touché les nations de s'entendre avec l'initiative du président américain Barak Obama pour un "effort international visant à se procurer tout le matériel nucléaire vulnérable à travers le monde dans les quatre ans ". En 2010, l'initiative d'Obama a eu beaucoup de preneurs que la catastrophe nucléaire de Tchernobyl  avait eu lieu il y a 25 ans. En outre, les pays développés avait prétendu avoir pris des mesures de sécurité infaillibles pour les centrales nucléaires. La catastrophe de Fukushima a brisé toutes ces réclamations et mises en relief la question relative à la sécurité des centrales nucléaires avant de désarmement et de la non-prolifération. Les antécédents de Séoul dans les centrales nucléaires pourraient être un bon exemple pour rassurer le monde que les centrales nucléaire sont encore la meilleure option pour produire de l'électricité sans brûler ou polluer d'autres ressources naturelles. Mais, cela peut ne pas être suffisant puisque d'autres questions embarrassantes ont été soulevées.
Hahn, cependant, longeait les questions pointues. Et l'éminente requête - invitant l'Inde, Israël et le Pakistan, qui n'ont pas encore signé le Traité de non-prolifération nucléaire (TNP), au sommet, et en laissant de côté l'Iran qui l'a signé -. a été passé sous silence le refus d'accepter que le sommet n'était rien qu'un événement pour finesse diplomatique internationale, Hahn a souligné qu'il mettrait l'accent sur la sécurisation des centrales nucléaires contre les catastrophes naturelles, des erreurs humaines et des accidents technologiques. Mais, avec 2.000 cas de contrebande de matières fissiles nucléaires déclarés dans la dernière décennie et dont les matières radioactives sont encore introuvable dans 60% de ces cas, il est suffisamment inquiétant pour toutes les nations à prendre des mesures pour empêcher les groupes terroristes d'avoir accès à du matériel explosif tel qui pourrait mettre l'humanité sur le bord.
dhananjay.mahapatra @ timesgroup.com

http://timesofindia.indiatimes.com/world/rest-of-world/Fukushima-may-dominate-nuclear-safety-summit-in-Seoul/articleshow/12155467.cms

____________________

"pour prévenir les actes du terrorisme nucléaire" Tiens-tiens-tiens ! Serait-ce là le 'Mystère de Fukushima' abordé ?
.
"La terreur 9/11" !!? Bigre ! Si les guerres ne pouvaient se limiter qu'aux hologrammes... on rigolerait tous les jours !
.

"avec l'initiative du président américain Barak Obama pour un "effort international visant à se procurer tout le matériel nucléaire vulnérable à travers le monde dans les quatre ans" ?? 'effort international' qui se limiterait à 1 ou 2 pays ?
.

"invitant l'Inde, Israël et le Pakistan, qui n'ont pas encore signé le Traité de non-prolifération nucléaire (TNP), au sommet, et en laissant de côté l'Iran qui l'a signé" ??! Au fait, vers qui sont dirigées les guerres prochaines ?

lundi 5 mars 2012

Chronologie des évênements

.
Donc, les explosions des réacteurs des 14 et 15 Mars, seraient dues à la défaillance d'arrivée d'eau comme de courant électrique vers les pompes. Accident de coupure de l'une ou de l'autre ou des deux suite à la chute d'un poteau. Bon, là, j'ai beau chercher sur la photo publiée le 2 Mars 2012, je n'y voit que les 3 pylônes qui y sont encore mais pas de 'poteau' (à moins qu'ils en eussent ajouté un entre-temps, mais cela est peu probable). Donc, s'il y a eu chute de quelque chose sur les tuyauteries d'eau ou lignes électrique, se serait peut-être des gravats/galets sortis de l'océan ou peut-être chute d'un tuyau en fer sur le toit qui serait tombé plus bas sur ceux en PVC.

Donc là, en ce 12 Mars 2012, la zone extérieure n'est toujours pas contaminée puisque les explosions des réacteurs se sont faites que les 14 et 15; des ouvriers pataugeant dans la gadoue et les décombres multiples et coquilles de moules, s'évertuent à dégager le dégageable des dégâts. La chute d'un tuyau aussi gros soit-il n'est quand même pas le bout du monde pour l'extraire et réparer le ou les tuyaux brisés comme la ou les lignes sectionnées. Donc là, ils ont 3 jours pour le faire.

Trois !

Vendredi 11 Mars 2011: Tremblement de terre et raz-de-marée.

Samedi 12 Mars 2011: Congés du week-end.

Dimanche 13 Mars 2011: Tout le monde est parti

et, enfin, le

Lundi 14 Mars 2011: Les ouvriers arrivent en baillant, se tirent un jus dans les couloirs du bureau quand ils entendent un grand bruit à l'extérieur.

Le mystère Fukushima

.
La zone de 20 km établie autour de la centrale nucléaire de Fukushima pose quelques questions. Pourquoi cette zone contaminatoire de 20 km ? 20 km, correspondent en mer à l'endroit où disparaît un bateau à l'horizon compte tenu de la rotondité de la Terre. Bien sûr, des gens diront qu'ils peuvent prendre un avion ou un ulm et, à 21 km être assez haut pour observer la centrale. Vrai. Mais là, se pose le problème de la qualité des photos faites au téléobjectif. Donc, il y a là insuffisance d'informations sur la dite centrale à voir les détails du koi ki si passe.

Ainsi, presque un an après la catastrophe des 14 et 15 Mars où les réacteurs ont explosé, les Dirigeants ont-ils accepté qu'une approche se fasse. Tolérance bien maigrichonne aux vues des images rapportées. Il se passerait quelque chose là-bas qui ne serait... comment dire ?... 'pas dans les normes'. Ce n'est pas là un effondrement d'immeuble en ville où il n'y aurait que des bouteilles de gaz éparpillées qui jonchent le sol sous les décombres et des fuites de gaz qui incommodent les secouristes. Il y a un truc, un machin différent qui ne devrait pas être là et qui n'apparaîtrait pas sur les rapports du concierge.

A 10 jours de l'explosion de la centrale, le mystère demeure entier à Fukushima.

Tournée d'inspection pour la chef de la brigade

dimanche 4 mars 2012

Profil extraterrestre

.
Choses étranges que sont les représentations/caricatures des extraterrestres. Alors que nul n'en a vu jusqu'alors (sinon sous des hologrammes 'made in Gakona'), elles sont forcément dessinées sous des formes... humaines ! Çà alors ! Profils décalqués sur ce que ne peut qu'être l'intelligent de l'au-delà !

Et si, les extraterrestres avaient quatre pattes ? Ou qu'ils n'en aient que deux plus des ailes ? Ou s'ils ne pouvaient être que des bulles de cerveaux-volants ? Etc, etc. Voilà the question. Donc, pour parfaire l'imbécillité humaine, certains ont-ils choisi de représenter des personnages semblables à eux (voir: Mythologie avec ses dieux du vent, du soleil ou des pots de Nutella au frigo), bref, s'ils étaient si forts (voire invincibles) comment pourraient-ils vivre ailleurs que sur Terre et se suffirent d'un nuage pour s'y asseoir dessus ?

Ainsi, la problématique du savoir (c'est pas moi, c'est l'autre) s'est-elle abstenue d'en faire revenir ces 'immortels disparus' pour éviter tous problèmes autant temporels que justificatifs de leur état en réduisant ses pensées profondes de celui qui se regarderait dans la glace. Sommes-nous des dieux ? (après tout, s'ils nous avaient fait à leur image...)!

Effectivement, les cerveaux de nos ancêtres ne sont plus ce qu'ils étaient, et, malgré le savoir que la pluie vient des nuages, que la Terre est ronde et que l'on sait depuis longtemps extraire les minerais du sol, certains parviendraient-ils encore à voir ailleurs-si-j'y-suis comme à imaginer que "la réponse à tout ne peut venir que du lointain" ! (qu'en pense le ver de terre ?). Ainsi, la notion de "foutre l'argent en l'air" tient-elle son construit depuis des lustres jusqu'aux épineux problèmes soulevés il y a quelques années "l'eau va manquer sur Terre" !! Aïe-aïe-aïe ! (autant cracher en l'air pour en avoir la réponse), ou le "l'eau va monter dans les océans" !! suite à la fonte des glaces. Chez moi (je ne sais pas ailleurs, mais chez moi, c'est comme çà:) lorsqu'un glaçon font, son volume se réduit, et donc: le volume de l'eau est inférieur à celui de la glace. Donc, si les pingouins sont obligés de se pencher pour se regarder dans la glace et qu'ils éprouvent donc des difficultés pour se coiffer en arrière, certains qui se disent plus instruits, se sont tout simplement retournés pour regarder vers le ciel à chercher le miroir qui ne voulait venir.

Extraterrestrial Alaskan

samedi 3 mars 2012

Il y a 'anguille sous roche'

.
Imaginez vous à côtés de milliers d'explosions sans que vous ne soyez touché ! C'est pourtant ce qu'il se passe quand vous êtes dans votre voiture ! A moins d'un mètre: un moteur à explosions ! A moins d'un mètre un réservoir rempli d'essence !! (si l'on avait dit çà à quelqu'un il y a une bonne centaine d'années, il ne serait jamais monté en voiture !). Pourtant, aujourd'hui, loin du Fardier de Cugnot ou de la Ford T, malgré le danger que peuvent représenter ces machineries, tout le monde a sa voiture.

Ainsi, au Japon, après avoir eu à faire à des constructeurs-à-la-noix, parlent-ils d'abandonner le nucléaire (zéro réacteurs nucléaire dès avril !). Bizarre qu'ils ne se posent pas question quant à la maîtrise. L'analyse est pourtant 'simple': d'où est venu l'accident ? Ni le tremblement de terre (magnitude 9 !), ni le ras de marée qui s'en suivit n'ont détruit les centrales le 11 Mars. Bravo ! Par contre, par contre ce que la presse se refuse encore à parler (lisez-la, vous m'en direz des nouvelles) c'est de la faiblesse des structures extérieures à la centrale qui ont amené les explosions des 14 et 15 Mars 2011. Cette rupture des tuyaux, fils électrique (non protégés !) est (serait) dû à la chute d'un pylône ou poteau sur les fils électrique (le 11 Mars) alimentant les pompes ou sur les tuyaux d'eau alimentant les réacteurs (regardez la photo de la centrale 2010 publiée hier vendredi, les pylônes - 3 près des réacteurs - sont toujours là aujourd'hui. Donc, il s'agirait plutôt d'un mat de bricolo qui se serait détaché de son assise en plâtre). Et, (accrochez-vous bien:) c'est pour cette raison... qu'ils abandonnent les centrales nucléaire !

Donc là, dites-moi si je me trompe: il y a 'anguille sous roche'.

Neige à Fuku

vendredi 2 mars 2012

Cartes des particules les 20 et 27 Mars 2011

http://enenews.com/study-all-western-east-coast-covered-airborne-particles-march-20-model-shows-canada-based-solely-reactor-1-explosion-photo

Photo avant 2011
Notez la présence de tuyaux non protégés
à proximité d'océan

Impartialité douteuse

.
Bon, pour en re-revenir au problème de tuyau (voir: http://huemaurice7.blogspot.com/2012/02/le-prix-du-tuyau.html, du 26 février), siiiii the piscine (au dessus du réacteur) avait été rempli, c'eût-été une facilité que d'envoyer bonhomme pour en ouvrir le robinet ou de la percer à distance avec un AK47, mais, la piscine n'étant plus là (descendue toute seule ! La sal.... !), restait plus qu'à devoir rebrancher les tuyaux. Faut dire que lors de l'explosion (celle du 14 ou du 15 Mars ?) le bassin du haut (rempli peut-être de poissons rouge) a dû se faire secouer la bouillabaisse ! Ainsi tomba t-il dans le réacteur ouvert qui s'en rinça les barres pour un court moment.

Retour aux 'premières heures': L'on y voit un hélico portant une vessie remplie d'eau et d'en projeter le contenu sur réacteur en question. Là, ààààà mon avis, ils ont dû vite-fait brancher des caméras sur l'engin avant de partir (où sont les images ?).

Donc, le problème d'aujourd'hui (depuis le 14 Mars 2011 !) est de gérer l'après explosion. Qu'en est-il de "l'aide Internationale" - qui possédant les mêmes centrales - de la répartition du manque de neurones dans ce monde nucléarisé ? Bon, bien-sûr, l'on peut dire qu'en l'absence d'info lui parvenant (pas de nouvelles, bonne nouvelle ?), elle ne peut donc juger si sa participation est nécessaire. C'est tout de même là un point de vue discutable, où, quand il s'agit de s'accaparer le pétrole d'un (du seul !) pays libre ils assassinent des milliers de gens et le président, et, quand il s'agit de descendre en flèche un pays à la tête de bien des progrès, bizarrement, ils n'interviennent pas !

28 février: Survol en hélico centrale Fukushima par JaneBurgermeister


http://www.agoravox.tv/actualites/international/article/28-02-survol-en-helicoptere-de-la-34053

Vues du 5è étage du réacteur n°2


Le pilote a visiblement du mal à manipuler son modèle réduit !

jeudi 1 mars 2012

L'escalade de la mensongité

.
Ce que le monde entier a pu voir sur les images prises par hélicoptère de la centrale de Fukushima, c'est ce que n'importe quel agent de la TEPCO ou autres aurait pu découvrir d'une caméra de grue (ou drone) mise à distance de la vedette du jour. Or, s'il existe aussi des satellites qui peuvent faire varier l'angle de prise de vues depuis le ciel, les données aéroportées de survol de proximité n'apportent aux spectateurs que de bien vagues découvertes alors que les zoom existent et que les qualités d'obtention sont aujourd'hui au summum. Alors, encore une fois, pourquoi mettre le monde en péril des conséquences masquées des 14 et 15 Mars ?

Imaginez-vous à bord d'un hélicoptère: Sachant que les prises de vues doivent être absolues (tant par la qualité que par l'éclairage dépendant de la position du soleil à l'heure où vous allez les faire), vous allez forcément accrocher plusieurs caméras à l'engin (ce qui n'a été fait !) et, de plus, la durée du film n'évalue en rien ce qui mérite d'être vu.

Ainsi, se pouvait-on être revenu à l'endoscopie du réacteur où (cause à la radioactivité ambiante) la qualité des images n'a pu suivre ce qui en était attendu ! Quand on veut cacher des choses...

Donc, que ces images parviennent de l'intérieur d'un réacteur ou des parages de la centrale, elles montrent bien ce qui ne peut être vu: la radioactivité des réacteurs éventrés portant les Becquerels à ciel ouvert se répand plus que les autorités n'en disent ! Et dire qu'il a été conseillé aux habitants déplacés de Fukushima de... regagner leurs foyers !!!

Le bout du tunnel avait en dessus un point de mire

.
De quoi souffre le nucléaire ? sinon de sa conception architecturale hybride au niveau d'un enfant de cinq ans. D'où viennent les défaillances ? A l'intérieur des réacteurs tout se passe bien tant qu'il y a de l'eau qui arrive, mais voilà, le problème situationnel est entre le réservoir de la voiture et le moteur à explosion et s'appelle 'le bout de tuyau'. Donc, chez les constructeurs automobiles l'on a préféré mettre le tout dans le même véhicule supporté par le même châssis. Tandis que chez les centraliers, la notion de déplacement de ce lourd véhicule n'étant pas à l'ordre du jour, les différents composants nécessaires aux réacteurs ont été répartis sur tout le parc automobiles de façon anarchique et en fonction des reliefs voire du design acceptable puisqu'ici le capot reste ouvert à la vue de tout le monde.

Mais, voilà t'y pas que non content d'avoir favorisé intentionnellement la fusion et l'explosion des réacteurs, ils comparent derechef la situation rocambolesque de Fukushima avec celles d'Hiroshima-Nagasaki et quelques autres Muroroa dans le monde militaire en y mélant le tout sans distinction mais en s'abstenant bien sûr d'appeler les militaires à déposer les armes comme aux anti-nucléaires de se creuser la cervelle !

"Tu vois, le monde se divise en deux catégories: celui qui a un pistolet chargé et celui qui creuse. Toi, tu creuses" (extrait de: "Le peuple, le journaliste et l'Etat").

Donc, à discuter du danger des armes, demain on y serait encore (sans que ce problème soit résolu pour autant). Par contre, peut-on conseiller aux fabriquants d'inclure à chacune un cran de sûreté comme d'un fourreau pour les lames un crâne pour les neurones et un pantalon pour les condescendants en attente de projection.

Ainsi, en à écouter plus d'un, l'énergie nucléaire serait obsolète ! (Hahaha ! "Parle à mon cul ma tête est malade" ! comme aurait dit quelqu'un qui aurait fini sur la croix ), si l'utopie est parfois bonne à entendre, la réalité des choses est plus constructive. Bien sûr qu'il y a danger de toucher, de construire quelque chose que l'on ne connaît pas, que l'on ne maîtrise pas encore, mais nous savons tous les améliorer et solutionner tous problèmes. Or, le nucléaire (comme bien d'autres domaines) fait partie du petit monde fermé de ce qui n'ont que le soucis de se remplir les poches. Et, quand on voit ce qui se passe en 'Europe' (CEE), à Bruxelles et son absence de référendum possible, on voit très bien que cette dictature est assise et bien ancrée et que cela ne fait pas partie des thèmes de campagne de ceux qui se disent se présenter aux présidentielles pour parler... au nom du peuple !! (tous les partis dans le même sac !). Ce n'est donc pas vers eux que l'on peut se tourner pour y entrevoir une ombre de solution. La réponse (comme je l'ai toujours dit) est dans la transparence (mot qui devrait être inscrit sur les frontons des Mairies comme sur les billets de banque).