dimanche 25 mars 2012

100% merde !

.
Tout ce que nous pouvons cracher, suer, pisser et/ou chier est appelée 'pollution'. Pollution où, dans le sens contraire, il serait difficile à faire bouffer sa merde à quelqu'un. Or... c'est portant ce qui se passe !! Nous consommons tous notre 'propre-merde' (comme celle des autres !).
Tant que le rôti est sur la table comme le gâteau dans l'assiette, cette présentation ('grands chefs') de repas n'est pas encore appelée 'pollution' (ou merde), mais, dès qu'elles ont franchi le 'pas de la bouche'... beurk ! C'est déjà de la ... ! Et pourtant, et pourtant c'est avec cette même 'pollution' que nous nous alimentons tous les jours pour "collaborer à nos connaissances (merdiques ?) comme à nous parfaire à nous éduquer". (on dirait du 'Verlaine' ou du Nowlen'). Donc, nos centimètres gagnés en tours de tête comme en tours de bite ou poitrine ne sont issus que de merdes acceptables par nos corps ou immigrations choisies.
Qu'y a t-il dans une merde sinon ce que nous avons mangé ? Donc, comme le rôti ou le gâteau sont des pré-merdes en instances d'entrées à l'abattoir et, qu'elles ont été dûment payées factures à l'appui, pourquoi redevoir repayer ? (je ne sais pas si vous me suivez bien ?). Tout ce que nous buvons a déjà été pissé, sué, craché, chié des millions de fois (donc: merde propre) et après rerereconsommation cela devient votre 'propre-merde'.
Pensez-vous que les animaux se soucient de la 'pollution' ? "Non" dirons certains et de rajouter que "nous ne sommes pas des animaux".
Donc, s'il s'agit de votre 'propre-merde' pourquoi devoir la nettoyer ? (Pour en faire une 'merde-propre' ?). Mais... dites-moi franchement... quel produit est assez puissant pour faire d'une 'merde-propre' une 'merde-propre II" ? (d'ailleurs, ce produit 'Mr Propre', n'est-il pas lui-même qu'une merde déguisée ?), et bien, s'ils l'ont parlent de produits 'assez puissants' voire 'surpuissants' (à l'extra-conditionnel d'un futur annoncé qui ne viendra que plus tard, comme au passé simple ou passé compliqué) pour nettoyer la Terre de toutes ses merdes (autant prendre un balai pour balayer le sable en plein désert), n'entrevoyons-nous pas là quelques effluves romantiques appelées du con de nom de 'Président Merde 1er' ?
Ainsi, cette boule merdique qui tourne 365 jours par an fait-elle que les chiens ne font pas des chats et que l'on a beau prendre un pseudonyme, la nature est ainsi faite que l'on ne peut avoir que ce que l'on a, et que d'y marcher dedans du pied gauche ou droite ne changera pas les choses !
Depuis que le monde est monde, l'eau polluée des fleuves et rivières s'en va tranquillement à la mer (où les poissons chient dedans !!) et, qu'elle s'infiltre vers le 'centre de la Terre' pour s'y réchauffer et... ressortir toute propre depuis des millions d'années !! (et, il n'en manque pas une goutte !!!).Çà alors !!?

28 commentaires:

Blogger huemaurice7 a dit...

Triple dose de rayonnement à poste de surveillance de Tokyo dimanche matin - Double à un autre
Compteur Geiger Lectures
de sécurité Tokyo
Mars 25, 2012

La dose de rayonnements a triplé au Adachi-ku à Tokyo
25/03/12 à 00:00 @ 0,09 microSv / h
25/03/12 à 00:30 @ 0,28 microSv / h

http://enenews.com/radiation-dose-triples-at-tokyo-monitoring-post-early-sunday-doubles-at-another

25 mars 2012 à 18:10  
Blogger huemaurice7 a dit...

Asahi: « Des fonctionnaires racleraient avec les membres de l'auditoire » (PHOTO)

— gov entier mobilisé pour le redémarrage de la centrale nucléaire d'Oi — forte probabilité au Japon ne pourrait avoir aucun réacteurs nucléaires en fonctionnement si les habitants n'approuvent pas — maire s'oppose clairement à la redémarrer

Publié : De 24 mars 2012 à 6:44 pm ET

Titre : Noda de mettre tout son poids derrière la campagne pour Oi nucléaire redémarrer
Source : AJW par le Asahi Shimbun
Date : 24 mars 2012

Légende PHOTO : Fonctionnaires racleraient avec les membres du public qui a assisté à une réunion le 23 mars de la Commission de sécurité nucléaire du Japon.
Premier ministre Yoshihiko Noda dit il pourrait mobiliser « l'ensemble du gouvernement » pour convaincre les dirigeants locaux à accepter le redémarrage des réacteurs no 3 et no 4 à la centrale nucléaire de Oi [...]
Yukio Edano, l'économie, du commerce et ministre de l'industrie, devrait consulter les municipalités qui hébergent l'usine d'Oi au début d'avril pour faire l'affaire pour la sécurité des réacteurs et de gagner l'acceptation de la reprise des opérations.
[...] les fonctionnaires de gouvernement central craignent que tout retard dans le redémarrage de l'usine d'Oi pourrait conduire à des retards supplémentaires à d'autres plantes [...]
Si ces plantes pas reprendre les opérations, il est fort probable que le Japon ne pourrait avoir aucun réacteurs nucléaires en exploitation dans un avenir proche. [...]
Mais obtenir le soutien local essentiel peut être extrêmement difficile. [...]
Premier ministre Yoshihiko Noda
« Lorsque nous nous approchons des gouvernements locaux, l'ensemble du gouvernement devra participer et j'ai l'intention de se présenter à l'avant-garde de ces efforts »
Shiga gouverneur Yukiko Kada le 23 mars
« Quelles leçons sur la sécurité ont été tirées de l'accident nucléaire de Fukushima ? Je crois que c'est encore trop tôt (à confirmer la sécurité de l'usine d'Oi) »
Toru Hashimoto Osaka Mayor, dont le gouvernement municipal est actionnaire majoritaire dans le Kansai Electric, exploitant de la centrale nucléaire de l'Oi
[Hashimoto est] se préparer à soumettre une proposition de la compagnie lui demandant d'envisager le déménagement dans de nouveaux domaines de l'entreprise comme une étape vers la réduction de la dépendance à l'énergie nucléaire
Le 23 mars, Hashimoto clairement son opposition à toute tentative de reprendre les opérations à l'usine d'Oi.
« Si le gouvernement du Parti démocratique du Japon se déplace vers une reprise des opérations, Osaka city présente son choix de s'y opposer »

http://enenews.com/asahi-officials-scuffle-audience-members-entire-govt-be-mobilized-oi-nuke-plant-restart-strong-likelihood-japan-could-nuclear-reactors-operation-locals-dont-approve-mayor-opposes-restart

25 mars 2012 à 18:11  
Blogger huemaurice7 a dit...

Watch : Haut responsable nucléaire du Japon interrogé gèle — reste immobile pour plus d'une minute (vidéo)

Titre : Japon: « Dépêchez-vous ! Redémarrez les centrales nucléaires Oi!"
Chargé par : pejorativeglut via grigri6075
Date : 24 mars 2012

De 2:24 – 3:33 dans
Parlant de Haruki Madarame, président de la Commission de sécurité nucléaire du Japon: « Si la réunion d'aujourd'hui est sur la sécurité, veuillez répondre à ma question. »

http://enenews.com/japans-top-nuclear-official-freezes-when-asked-question-remains-motionless-minute-video

26 mars 2012 à 08:41  
Blogger huemaurice7 a dit...

Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

26 mars 2012 à 08:41  
Blogger huemaurice7 a dit...

Président Fairewinds: Une ferme à Portland n'est plus à la production alimentaire, après «beaucoup de radiations" détectées - "Très effrayant ce qui est arrivé sur la côte ouest" (VIDEO)

Maggie parle Gundersen à l'UVM en ce qui concerne les similitudes entre VY et Fukushima Daiichi
Source: Associés Fairewinds, Inc
Filmé par: CCTV
Date de: Mars 12, 2012

Maggie Gundersen, fondateur et président de l'Associés Burlington, VT-base Fairewinds, un parajuriste et ferme témoin expert spécialisé dans les questions de problèmes de fiabilité nucléaires, Jared Margolis, avocat de la Coalition Nouvelle-Angleterre et professeur de droit de l'environnement à l'UVM et Chris Williams, organisateur avec le Réseau du Vermont sensibiliser les citoyens donnent une présentation de groupe pour étudiants du Vermont Vers protection de l'environnement à l'Université du Vermont,, Billings du Nord Lounge, Mars 2012.
Filmé par CCTV, Mme Gundersen a parlé des similitudes entre le Vermont Yankee, un réacteur GE Mark I de l'eau bouillante, et les réacteurs qui ont subi des échecs catastrophiques de confinement à l'installation de Fukushima Daiichi au Japon il y a un an.

Voir la vidéo complète ici:

http://fairewinds.com/maggie-gundersen-speaks-uvm

http://enenews.com/fairewinds-president-farm-portland-longer-producing-after-lot-radiation-detected-very-frightening-happened-west-coast-video

26 mars 2012 à 08:43  
Blogger huemaurice7 a dit...

Logiciel transforme automatiquement des clips vidéo en bandes dessinées

14 mars 2012 par Lisa Zyga

(PhysOrg.com) - Alors que certains comics sont aujourd'hui encore dessiné à la main, de nombreux dessinateurs moderne utiliser une variété d'outils numériques pour créer des bandes dessinées. Mais même avec l'aide de ces outils, la création de la bande dessinée est une tâche de longue haleine qui nécessite de nombreuses heures de travail de l'homme. Dans une nouvelle étude, une équipe de chercheurs a conçu un programme qui peut transformer automatiquement des scènes de films en bandes dessinées, sans la nécessité pour toute intervention humaine.

Meng Wang, professeur à l'Université de technologie de Hefei, en Chine , et ses coauteurs ont publié leur étude sur le nouveau logiciel, qu'ils appellent "Movie2Comics», dans un récent numéro de IEEE Transactions on Multimedia .

"Le logiciel peut être utile pour les professionnels et les amateurs," a déclaré Wang PhysOrg.com . «Les professionnels peuvent utiliser directement le logiciel pour générer des bandes dessinées (ou d'intégrer leur interaction pour obtenir des résultats plus impressionnants);. les amateurs peuvent avoir des intérêts de l'essayer pour voir ce qui va être généré à partir des clips différents "

Comme les chercheurs expliquent dans leur étude, les programmes précédents ont été élaborés pour aider les dessinateurs de convertir des films en bande dessinée, mais la nouvelle méthode est la première approche entièrement automatisée. Sans la nécessité d'aucune intervention manuelle, la méthode a le potentiel de réduire de manière significative le temps et les dépenses associées à la création des bandes dessinées.

Le processus cartoonization nouvelle comporte plusieurs étapes, y compris un algorithme mappage de script-automatique des visages qui identifie le caractère parler dans les scènes avec des personnages multiples, génération automatique de panneaux illustrés de différentes tailles, des ballons mot de positionnement, et les cadres de cinéma rendu dans un style cartoon.

Les chercheurs ont utilisé la nouvelle méthode pour transformer 15 clips en bandes dessinées . Les clips sont venus de trois films - "Titanic", "Sherlock Holmes", et "The Message" - et d'une durée variant de 2 à 7 minutes. Bien que le procédé mis en oeuvre la transformation et la plupart du temps, il est parfois mettre des bulles de texte à côté des visages de caractères incorrects. L'algorithme de mappage de script-face avait une précision de 85%, que les chercheurs espèrent améliorer. (...)

http://www.physorg.com/news/2012-03-software-automatically-movie-comic.html

26 mars 2012 à 08:44  
Blogger huemaurice7 a dit...

Nouvelle technique illumine la création d'hologrammes

19 Mars 2012 Par Satoshi Kawata

Figure 1: Le mécanisme de l'holographie en couleur la différence majeure entre des chercheurs technique et holographie ordinaire est l'utilisation d'un prisme pour ajuster angle d'incidence du faisceau lumineux en combinaison avec une mince pellicule d'argent pour produire les plasmons de surface. Lorsque l'angle d'incidence est contrôlée de façon appropriée, le film d'argent est excité pour produire des plasmons de surface, qui à son tour cause la lumière blanche pour atteindre l'hologramme dans les trois couleurs primaires de rouge, de vert et de bleu, produisant une image stéréoscopique flottante de couleur. Bien que les images fixes seulement peuvent être obtenues à l'heure actuelle, Kawata prévoit d'améliorer le système actuel afin de permettre l'imagerie du film basé sur le même principe dans le futur. (...)

http://www.physorg.com/news/2012-03-technique-creation-holograms.html#firstCmt

26 mars 2012 à 08:45  
Blogger huemaurice7 a dit...

Portugal: la bêtise endémique dans le traitement d'une grève
24.03.2012

Des exemples flagrants de brutalités policières, tente d'arrêter l'information de circuler. En deux mots, les tentatives de censure et de répression. Ce n'est pas un moyen intelligent à mener le dialogue social à un moment où le peuple portugais sont indignés après leur classe dirigeante (PSD, CDS / PP et PS) a détruit l'avenir du pays.

Voyons pourquoi les Portugais sont frustrés. Le Portugal avait une révolution en 1974, dont les objectifs étaient la fin de la guerre coloniale en Afrique, les droits des travailleurs, le droit à la participation politique et sociale pleine et entière des citoyens et la modernisation du pays. Deux partis politiques ont été au gouvernement depuis lors, à savoir le. PSD (sociaux-démocrates) et le PS (socialistes) Ni le fait le premier aucun souci social à tous les ni socialiste deuxième chose, mais le nom. Ces deux parties ont suivi des politiques de droite et ont gouverné le Portugal depuis 1974, soit seul, soit en tant que coalition, parfois avec le CDS / PP (Démocrates-chrétiens, conservateurs).

PartagerVersion imprimable Taille de la police Envoyer à un amiLes résultats de ces presque 40 ans de mauvaise gestion politique par le PSD, PS et le CDS (pas d'autres) sont les suivants: la pêche portugais ont été détruits et les navires espagnols viennent pêcher dans les eaux portugaises; l'agriculture portugaise a été décimée, comme on peut le voir quand on conduit à travers la frontière vers l'Espagne, stériles d'un côté et vert sur l'industrie d'autres et en portugais a été pratiquement rayé de la carte. Maintenant, ils ont soudain réalisé qu'il n'y a pas d'emplois pour les jeunes, qui affluent en masse à l'étranger - 150.000 émigré l'année dernière seulement. Dans une population de dix millions?

Il ya plus de 1,2 millions de chômeurs et si les autorités portugaises ont élaboré les chiffres correctement, la somme se lirait encore plus. Pas tout le monde qui ne peuvent pas obtenir un emploi compte que "chômeurs" et pour ceux qui travaillent, un énorme pourcentage sont des travailleurs précaires, sans les pleins droits, qui peuvent être tirés à tout instant, ne peut pas utiliser leur salaire à titre de garantie pour acheter une maison, obtenir une voiture ... ou de commencer une vie.

Le système éducatif est devenu une entreprise. Aujourd'hui, si vous voulez faire un diplôme que vous avez à payer quelques centaines d'euros par mois pour elle; une maîtrise (presque obligatoire depuis la maîtrise fait maintenant partie d'un diplôme intégré dans le cadre du processus de Bologne) coûte des milliers, un frais de MBA des dizaines de milliers et d'un doctorat est une négociation commerciale entre l'Université et des étudiants.

Le système de santé est de devenir une entreprise ainsi - les gens doivent payer pour être vu, payer pour être opéré et ensuite les listes d'attente sont si exagérément long que dans de nombreux cas la meilleure chose est de donner, allez vers le secteur privé, et bien sûr payer des milliers d'euros pour être traitée. Et vivre.

(suite en dessous):

26 mars 2012 à 08:55  
Blogger huemaurice7 a dit...

Et vivre ? Comment, si le salaire moyen au Portugal est bien en dessous de 1.000 euros (894 euros en fait) ? Avant impôts, ce qui est. Ajouté à cela il y a environ 350.000 travailleurs qui perçoivent le salaire minimum (500 euros); 22 pour cent de la main-d'œuvre est sur contrats à court terme. Voyons maintenant une feuille de «moyenne» des dépenses pour un budget familial au Portugal (prix minimaux absolus). Loyer: 500 euros (en fait, il serait difficile de trouver quoi que ce soit pour ce prix ces jours-ci à Lisbonne), le gaz 30 euros; électricité 30 euros; TV, Internet et téléphone forfait 70 euros; téléphone cellulaire de 20 euros, le transport 27 euros pour un laissez-passer de métro, beaucoup plus pour le métro, le train combinés et les cartes d'autobus, de l'eau 20 euros; alimentaires - parmi les prix les plus chers en Europe pour faire du shopping dans les supermarchés - un minimum de 300 euros par mois pour les dépenses du ménage par couple.

Alors laissez-nous voir notre total: 997 Euro frais, 894 le revenu par personne avant impôt. Si les deux membres du couple a reçu un salaire moyen (et les deux font généralement pas), puis en chiffres ronds le revenu brut est 1,790 Euros, moins impôt sur le revenu serait de l'ordre de 1350 euros avec les frais minimums absolus environ 1000 euros. Nous n'avons pas encore de prendre en considération d'une voiture, carburant, vêtements et si oui ou non le couple a des enfants à charge ou des parents, des réparations à la maison et ainsi de suite et nous voyons que la vie quotidienne des Portugais moyenne est de vivre un cauchemar.

S'ajoute à cela, comme mentionné ci-dessus, avec les moyens de production détruits, les emplois sont pires que rare, l'avenir pour les jeunes du Portugal est pire que sombre, la dépendance d'un enfant à une famille n'est plus fin de l'adolescence, il est plus probable début des années trente. Et quelle sorte de stress-ce que cela place sur une famille déjà aux abois ?

Donc, il n'est guère surprenant que les citoyens utilisent le seul moyen qu'ils ont d'attirer l'attention du gouvernement, à savoir l'appel d'une grève générale. Deux observations ici. Tout d'abord, la réaction des autorités et d'autre part, celle de la population portugaise.

La réaction des autorités était prévisible stupide, mais là encore, à quoi s'attendre de ceux qui pratiquent des politiques de la bêtise endémique? La tentative de faire taire les organes de communication dans les entreprises qui enregistrent les effets réels de la grève était une tentative puérile de censure quand tout le monde peut voir comment exaspéré le peuple portugais est, et avec chaque randonnée dans le prix du carburant et d'électricité , et les hausses de prix qui en découlent à travers le spectre, il va s'aggraver.

Inclus dans ce point sont les actes de brutalité de la police, qui ont frappé le Net. Je vais me faire impopulaire ici, parmi certains milieux en disant que la police portugaise, en termes généraux, fait un excellent travail (en particulier lorsque le système portugais de la justice est une honte et leur fournit peu de soutien) et en termes généraux, la police portugaise ne pratiquent pas des actes de brutalité.

(suite en dessous):

26 mars 2012 à 08:57  
Blogger huemaurice7 a dit...

Que la vérité soit dit. Toutefois, les policiers anti-émeute sont quelque chose d'autre et, parfois, il semble qu'ils sont nourris avec des foies de requins premières des avant la cage est ouverte et ils vont berserk. Dans les années 1980, quand Aníbal Silva était premier ministre j'ai été témoin de certaines scènes horribles de ces ... les gens? ... charge contre des citoyens innocents sur le Pont du 25 Avril, puis à Marinha Grande, battre les femmes autour de la tête à coups de matraque et en face de moi, à Lisbonne, j'ai vu une vieille dame matraqué au sol, coups de pied, et a appelé "puta de merda" (chier putain). J'étais là, elle était debout sur le trottoir, à ne rien faire. Je l'ai ramassé. Ces scènes ont finalement été assez pour faire Aníbal Silva traverser le désert politique pendant dix ans, avant qu'il cultive avec soin son retour.

Maintenant, avec le même président Aníbal Silva et son ancien protégé, Pedro Coelho (président des Jeunes démocrates sociaux lorsque Silva était Premier ministre) comme Premier ministre, nous commençons à voir les mêmes scènes à nouveau. Les femmes piraté avec des matraques, des piquets physiquement retiré de portes de l'usine ... pas un seul cas, mais beaucoup, documentée sur le Net. La communauté internationale est à regarder, la police portugaise n'est pas synonyme de brutalité. Un mot d'avertissement: Soyez prudent.

En ce qui concerne la population portugaise, plusieurs commentaires résumer la manière dont ces grèves générales sont reçus. Un, "Le chemin à suivre est de travailler, de ne pas s'arrêter. Nous devons travailler ensemble, comme patriotes". Ce genre d'absurdités démagogique sonne bien, n'est-ce pas? Il semble aussi grande que braire à haute voix dans une place publique "la cuisine espagnole est de la merde! Cuisine portugaise est le meilleur dans le monde (Belch)".

Toutefois, c'est exactement ce qu'ils veulent - les gens à travailler, de plus longues heures, pour un salaire moindre, aucun droit et aucune garantie. Confiant les gens qui mettent le Portugal dans la situation qu'il est en en travaillant plus dur pour eux est une sorte de réduire vos pantalons, se retournant et ...

Une autre, "Ces salauds, la seule chose qu'ils savent, c'est de ne pas travailler, et rendre les choses difficiles pour moi, si je ne travaille pas, je ne suis pas payé".

Eh bien, eh bien, nous avons ici le nœud de la question. Les grévistes ne sont pas «bâtards», ils sont "patriotes" parce que c'est la seule façon qu'ils ont de faire le gouvernement ressentent le besoin de reconsidérer la question. True lorsque vous obtenez le PSD au sein du gouvernement, la négociation n'est pas son prénom. Et plutôt que d'adopter un «nous et eux» attitude, la question est, ceux qui essaient d'obtenir de ce gouvernement à reconsidérer font rien de plus ou moins que d'essayer de sauver le pays du désastre.

Pensez en termes de Portugal sans aucun avenir à tous. Demandez-vous ce que ces gouvernements ont fait. Et faire quelque chose avant qu'il ne soit trop tard. C'est la dernière chance du Portugal.

Le bateau coule, tout le monde saute par-dessus bord. Le capitaine et les officiers sont OK, ils ont un canot de sauvetage en attente pour eux, piloté par l'amiral Silva. Que ceux qui sont à gauche sur le navire permettre à leurs enfants de sombrer? Je ne le pense pas.

Timothy Bancroft-Hinchey

Pravda.Ru

http://english.pravda.ru/opinion/columnists/24-03-2012/120881-portugal_strike-0/

26 mars 2012 à 08:58  
Blogger huemaurice7 a dit...

Professeur au Japon: « Fractionnement » probablement causé beaucoup ratio plus élevé de plutonium à Iwaki — Busby 11 mois il y a: « explosions de criticité nucléaire à Fukushima en raison de fractionnement du plutonium »

EXSKF has a full translation of the Japanese blog that reported on the email regarding Professor Masayoshi Yamamoto’s plutonium findings discussed yesterday here.

Des extraits de la traduction :

[...] Franchement, je suis surpris que le plutonium ait été détecté [près d'Iwaki, à 50 km au sud de Fukushima Daiichi].

[...] le rapport de Pu239 + 240/Cs-137 est 9. 0E-5, qui est 200 fois l'estimation de gouvernement de 4.3E-7, montrant plus de plutonium détecté que le gouvernement estimation indique. C'est probablement à cause de fractionnement.
Droit maintenant, je suis espérait pour tester l'uranium et Am-241 si possible.
Chris Busby a discuté le fractionnement du plutonium il y a à l'explosion au réacteur n° 3 de 11 mois :
Titre: Des explosions nucléaires de criticité de Fukushima en raison de fractionnement du plutonium et des conséquences pour la santé ; les quelques questions d'un chimiste

Source : Faible niveau de rayonnement campagne (llrc.org)
Auteur : Chris Busby
Date : 23 avril 2011

Explosions nucléaires de criticité à Fukushima en raison de fractionnement du plutonium et les conséquences pour la santé ; certaines questions posées par un chimiste

[...] Quant à la nature de l'explosion, je fais la suggestion suivante : les points de fusion et d'ébullition d'oxydes de plutonium et d'uranium ne sont pas les mêmes. Le député d'oxyde de plutonium en MOX est 2701 degrés C, mais que de l'Uranium oxyde est de 3120 degrés C (Popov et al., 2000). Donc quand un mélange de ces furoncles, il sera distillation fractionnée de l'oxyde de plutonium, séparation du mélange, juste comme cela se passe à la distillation d'alcool de mélanges d'eau de l'alcool ou la distillation fractionnée du pétrole brut. Donc plutonium s'est concentré dans la vapeur et dans les régions plus froides plus proche ont été la vapeur se condense. Ce qui aurait conduit inévitablement à une explosion nucléaire lorsque la concentration de plutonium a dépassé le niveau critique de la réaction en chaîne. Il n'est pas seulement dans le combustible MOX qui existe de plutonium dans les réacteurs nucléaires. Il est produit à la suite de l'irradiation neutronique de l'uranium comme combustible. [...]

http://enenews.com/professor-fractionation-probably-caused-much-higher-plutonium-ratio-busby-said-11-months-ago-that-fractional-distillation-of-the-plutonium-oxide-lead-to-a-nuclear-explosion-at-reactor-no

26 mars 2012 à 09:01  
Blogger huemaurice7 a dit...

US gov: Contamination généralisée dans tout le Japon du Nord, y compris Tokyo — « région entière serait nécessaire pour être affiché comme zone radiologique »

Sujet : RE : projet de lecture 1600 téléconférence 07/04/11 Disposition de déchets radioactifs bas niveau
Date : 08/04/2011 12:53

Dr [Deanne j. Idar, CIV OSD politique],
Étant donné qu'une grande partie de l'appel était passée décrivant la situation radiologique actuelle sur le terrain au Japon, je pense qu'un bref résumé de ce statut serait utile dans le résumé de conférence téléphonique. Voici un paragraphe proposé :
"L'accident nucléaire au Japon a entraîné le dépôt généralisé de contamination radioactive dans toute la partie nord du Japon, y compris la zone métropolitaine de Tokyo. Les niveaux de contamination de surface dans cette région entière seraient nécessaires pour être affiché comme zone radiologique si elles étaient à une installation de U.S. une licence ou un site DOE. Tout matériel, laissant au Japon ont le potentiel pour faibles niveaux de contamination radioactive. Ainsi, la discussion concernant les documents en possession de DOD est indicative de matériaux semblables qui sont dans le commerce du Japon. Réunions du CIB et du DC plus tôt cette semaine, il a été convenu que la limite de 4 Bq/cm2 pour le commerce allait être acceptable et qu'il ne présentait aucun risque de santé. »
[...]

Jeff Steele
Réacteurs navals

http://enenews.com/govt-widespread-contamination-northern-japan-including-tokyo-entire-region-be-required-be-posted-radiological-area

26 mars 2012 à 09:02  
Blogger huemaurice7 a dit...

Rapport : Rapport du Plutonium 200 fois celui du gouvernement prétend, professeur surpris — détection a 50 km au sud de Fukushima Daiichi (résultats)
détection de traces de plutonium dans la centrale nucléaire en vérité Iwaki de la zone sinistrée

Source : http://blade1024.blog.fc2.com
Date : 21 mars 2012

Trace détection de plutonium dans la ville de Iwaki 2012/03/21 (Wed)
« Était l'enfant continuent d'étudier patiemment dans les lignes de fer ville d'Iwaki et a sur du blog », a été détectée (Pu-238, Pu-239, Pu-240) plutonium de trace de la plaque de fer des exposés dans les champs a été signalé avec.
Professeur Masayoshi Yamamoto, Kanazawa University, Centre pour l'anneau de la mer du Japon études environnementales est inspecté, à partir des résultats de Pu238/Pu239, assertif et est dérivé de Fukushima Daiichi centrale nucléaire des taux de radioactivité 240 a.
En outre, Pu239, taux de radioactivité de 240/Cs-137 est devenu 200 fois l'estimation du gouvernement, ainsi quant à la distribution dans les plaques de l'iode radioactif et l'argent radioactif, (la différence de comportement) aussi du plutonium de fractionnement et est présumé exister s'il y a eu.
Déduire personnellement sur le taux d'émission, et ne pas d'être aussi affecte la distribution des (Np-239) est le nucléide parent de plutonium de neptunium (Pu-239).
Neptunium de cette demi-vie 2,36 Sun, qui est le point que je pense que désormais ne peut pas être prouvé est impatient il convient de noter.
(Commentaires du Dr Yamamoto)
Nous ferons parvenir les résultats des mesures.
Pu est détecté et a été surpris d'être honnête.
Pu est déjà largement dans le nucléaire d'essai, sont distribués à des niveaux faibles.
Avec ce Pu, Pu238/Pu239, ratio de radioactivité 240 est de 0,03.
Ce ratio est de 0.8 c'est clairement élevé et contient l'origine primaire de Pu.
Les estimations des émissions de gouvernement est 3.
Exposés dans les domaines du fer et de penser et pas l'adhésion de Pu des essais nucléaires,
vous me faites pensez pourquoi et ce ratio est faible.
Il peut également réduire le ratio de Pu avec 0,8 au lieu de tous les trois ont été libéré.
Pu239, 9. 0E-5 dans le rapport entre la radioactivité 240/Cs-137, 200 fois l'estimation du gouvernement de 4.3E-7, Pu a été détectée et beaucoup plus. Il semble que c'est pour fractionnement (différence de comportement) est peut-être présent.
Je pense que si vous pouvez analyser et Am-241, ainsi que l'uranium, si possible actuellement.

(suite en dessous):

26 mars 2012 à 09:04  
Blogger huemaurice7 a dit...

Comparer avec :Traduction par : Babelfish

Titre : même en 2012/03/21 (Wed) villes Iwaki minute : détection de plutonium

Source : http://blade1024.blog.fc2.com
Date : 21 mars 2012

Même en 2012/03/21 (Wed) villes Iwaki minute : détection de plutonium
Enquête de patience a été maintenue fermement dans la ville de Iwaki, il n'y avait qu'un rapport avec Î » [burogu] et la ligne de la plaque de cuisson, la minute du plutonium (Pu-238, Pu-239 et Pu-240) a été détectée de plaque de cuisson de Nozarasi.
Inspecte le cérémonie gouvernementale m. Yamamoto de Kanazawa anneau japonais mer zone étude mentale Centre universitaire, il a été conclu que par le résultat c'est quelque chose de première origine nucléaire de Fukushima de Pu238/Pu239, ratio de radioactivité 240.
En outre, Pu239, taux de radioactivité de 240/Cs-137 a atteint 200 fois celle de l'estimateur du gouvernement, lorsque l'iode radioactif et l'argent radioactif sont distribués à l'inégalité, qu'il est deviné si de la même manière, soit plutonium n'existe que [hurakushiyoneshiyon] (différence de comportement).
Que vous deviner s'il est privé ne pas d'avoir une influence sur l'aussi la circonstance distribution le neptunium (Np-239), qui est le nucléide parent de plutonium (Pu-239) en ce qui concerne le taux de décharge.
En outre concernant la demi-vie du neptunium 2,36 jours à l'idée que lorsque vous le dire, dès maintenant au point où il ne peut pas prouver est la pensée qui la dent est démangeaisons.
(Le commentaire de m. Yamamoto)
Nous envoyer le résultat de la mesure.
Pu a été détectée, l'endroit honnête a été surpris.
Pu est large déjà avec les essais nucléaires, a été distribué bas niveau.
Cette Pu être attaché, Pu238/Pu239, 240 radioactivité ratio est de 0,03.
Plus tard, ce ratio est clairement avec 0,8, comprend Pu d'origine nucléaire.
Décharge est une estimation quantitative du gouvernement 3.
Que Pu d'essai nucléaire n'est pas venu en contact avec la plaque de cuisson de Nozarasi, lorsque vous pensez,
Pourquoi, qu'elle est faite de penser que si le ratio est faible.
Vous ne pensez ? tout 3 ne sont pas et est également une possibilité de Pu qui a la proportion dont 0,8 [te] est faible étant libéré.
En outre Pu239, taux de radioactivité de 240/Cs-137 avec 9. 0E-5, atteint 200 fois celle de l'estimateur de 4.3E-7 du gouvernement, Pu est principalement détectée. Peut-être on pense c'est parce qu'il existe le [hurakushiyoneshiyon] (différence de comportement).
Si à l'heure actuelle l'uranium, il est possible, si vous pouvez analyser aussi Am-241 et ainsi de suite, vous pensez.

http://enenews.com/plutonium-ratio-200-times-higher-than-govt-claims-detected-50km-south-of-fukushima-daiichi-surprises-japan-professor-who-made-finding-results

26 mars 2012 à 09:05  
Blogger huemaurice7 a dit...

Expert nucléaire de CNN : Je pense que le combustible MOX est utilisé dans les réacteurs U.S. — contredit les allégations du gouvernement — fait en Russie avec plutonium de qualité (vidéo)

Serait Combustible MOX est utilisé dans les réacteurs de la même façon que le combustible d'uranium est maintenant utilisé ?

CNRC estime que ce MOX combustible peut être utilisé dans un réacteur, si elle effectue de façon très similaire à l'actuel carburant. Bien que les réacteurs n'étaient pas spécifiquement conçus pour utiliser du plutonium de qualité, ils étaient conçus pour utiliser le plutonium de réacteur-catégorie qui est généré dans le combustible d'uranium pendant le fonctionnement normal. Il y a world-wide acquis une expérience considérable de l'utilisation et le comportement de plutonium de réacteur-catégorie, parce que tous les réacteurs d'exploitation contiennent du plutonium créé pendant le processus de fission.
S'il est approuvé par le CNRC, la licenciée du réacteur aurait tester le combustible MOX en première fonctionnant avec quelques « assemblages d'essai principal » dans le réacteur au moins deux cycles de fonctionnement. Le combustible MOX est testé dans le réacteur afin de vérifier la capacité des modèles pour prévoir le rendement du carburant et l'applicabilité de la base de données européenne pour le combustible MOX américain.
Après approbation par le CNRC, la licenciée de réacteur permettra d'insérer un maximum de 40 % du cœur du réacteur avec le combustible MOX.

http://enenews.com/just-in-cnn-nuclear-expert-i-think-russian-mox-fuel-is-being-used-in-us-reactors-made-with-weapons-grade-plutonium-nrc-implies-no-mox-being-used-audio

26 mars 2012 à 09:06  
Blogger huemaurice7 a dit...

Réacteur n ° 2 température proche de 80 ° C - soit près de 20 ° C en une semaine (CHART)

Si la température est confirmé à dépasser 80 degrés, il ne sera pas satisfaire à la condition de la définition du gouvernement de l'état d'un arrêt à froid" - Asahi

http://enenews.com/reactor-2-temperature-80c-almost-20c-week-chart
----------------------
Que le corium soit stoppé physiquement par des roches qu'il n'a pas encore fracturé est une chose, mais qu'il puisse s'arrêter de chauffer comme d'iradier en est une autre ! Donc, si la température à l'intérieur du réacteur a remontée, c'est qu'il s'agit probablement de problème d'approvisionnement en eau afin que seuls les Becquerels soient contenus pour un temps, mais pas le 'contrôle de la température du corium descendu' ! La température à l'intérieur du réacteur EST CELLE DE L'EAU déversée mais pas de ce qui se passe en dessous !

26 mars 2012 à 09:06  
Blogger huemaurice7 a dit...

Radiation de Fukushima gov supprimé des prévisions données en commençant le jour du tremblement de terre — ne peut pas confirmer qui l'a fait
: Fukushima govt supprimé des données SPEEDI
Source : Daily Yomiuri
Date : 22 mars 2012

Le gouvernement préfectoral de Fukushima a supprimé les données fournies par le gouvernement central sur la propagation prévue des matières radioactives, juste après que la crise de la centrale nucléaire de Fukushima n° 1 a éclaté, sources, a déclaré mercredi.
Le gouvernement central a envoyé les données compilées par le système de prédiction d'environnement d'urgence Dose Information (SPEEDI) le gouvernement préfectoral par courriel. Toutefois, les données envoyées entre le 11 mars, lorsque la crise a commencé, et le 15 mars 2011, a été supprimées. [...]
« À l'époque, tout était dans un état de confusion. Nous ne pouvons pas confirmer qui supprimé les courriels, » dit un fonctionnaire au siège social de gestion de catastrophe de la préfecture.

http://enenews.com/fukushima-govt-deleted-radiation-forecast-data-starting-day-of-quake-we-cant-confirm-who-deleted-the-e-mails
-------------------
Ceux qui ont supprimé les données étaient forcément loin du danger et donc ne peuvent provenir de ceux à Fukushima qui criaient au secours !

26 mars 2012 à 09:07  
Blogger huemaurice7 a dit...

Gouv des échantillons de « poussière noire suspecte » — mettra à l'épreuve de plutonium — prises dans des lieux déjà décontaminés — officiel : préparer les résultats « indétectables », « Je crois que ce sera plus ou moins ajusté à ce que les autorités seront OK avec » Les faits scandaleux Source : Traduit à l'anglais version du blog de Oyama Koichi, membre du Conseil de la ville de Minamisoma Date: 19 mars 2012 [...]

La Division de l'hygiène de l'environnement du gouvernement local de Minamisoma a prélevé des échantillons de poussière noire suspecte afin d'effectuer la mesure du nucléide de celle-ci. Mesure réelle est maintenant menée par le Centre d'analyse chimique au Japon, qui est un Institut semi-national spécialisée pour analyser la radioactivité principalement. Les échantillons ont été prélevés dans cinq endroits mais les lieux avaient de faibles doses ambiantes depuis le début et qui plus est, travaux de décontamination avait déjà été fait dans les quatre lieux de leur sélection !. Leur sélection ne fait aucun sens. Ils ne me demandent des informations nécessaires au processus de sélection. Je leur ai demandé quel genre de nucléides vont être mesurés et ils ont dit du strontium89 et 90 et plutonium 238, 239, 240 et 241.
L'Institut est un chien de poche un apprivoisé par le gouvernement, donc je ne pense pas que nous pourrions nous attendre à complètement vrai résultat de la mesure. Je crois qu'il sera plus ou moins ajusté à ce que les autorités seront OK avec. Nous devons continuer de travailler dur de fournir les données vraies grâce à notre propre recherche pour se préparer à l'arrêt « ces nucléides sont indécelables ». [...] Lire le rapport ici Description du blog : Il s'agit de la version anglais-traduit du blog de Oyama Koichi, qui est membre du Conseil municipal de la ville de Minamisoma à Fukushima. [...] M. Oyama reste encore dans la ville et conserve sur ce qui se passe il et ce qu'il soupçonne les autorités essayent de cacher. Nous espérons que ce blog vous permettra de savoir ce qu'il aimerait nous dire, littéralement mettre sa vie sur la ligne.

http://enenews.com/govt-samples-Suspicious-Black-Dust-will-test-plutonium-places-already-decontaminated-Official-prepare-Undetectable-results-Believe-will-be-adjusted-Authorities-will-be
---------------------
Le plus 'drole' dans l'affaire de la fameuse 'poussière noire' c'est QU'ILS NE SAVENT PAS ENCORE (depuis des mois) D'OU VIENT CETTE POUSSIERE !!!
De la suie ? Du pain brûlé ? D'un... crématorium ? Ch'sais pô !

26 mars 2012 à 09:08  
Blogger huemaurice7 a dit...

Kyodo : Fukushima Daiichi « long way au bout de la forêt », personne ne sait où le combustible nucléaire fondu est situé —
encore beaucoup d'incertitude sur le statut du complexe Chemin n° 1 au bout de la forêt

Source : Kyodo Date : 21 mars 2012 .
Chemin n° 1 au bout de la forêt [...] en décembre, le gouvernement a annoncé que l'usine avait atteint un état stable d'arrêt à froid. Mais le fait que personne ne sait exactement ce qui est arrivé à l'intérieur des réacteurs, et où se trouve le combustible nucléaire fondu signifie qu'il est encore beaucoup d'incertitude sur le statut du complexe. [...]

http://enenews.com/kyodo-one-melted-nuclear-fuel-located-fukushima-daiichi-long-being-woods-great-uncertainty-complexs-status
-----------------------
"personne ne sait où le combustible nucléaire fondu est situé" !!? Ils ne savent pas encore où est le corium !! Heu, là, à 3000°C en 'fond de cuvier', il y a de fortes chances qu'il soit passé au travers depuis belle lurette !

26 mars 2012 à 09:09  
Blogger huemaurice7 a dit...

Solaire: une centrale qui fonctionne même la nuit

Peut-on produire de l’électricité grâce à l’énergie solaire lorsqu’il fait nuit ? C’est possible en Espagne à la centrale Gemasolar de Torresol Energy.

Cette centrale solaire réussit la prouesse de produire de l’électricité même lorsqu’il fait nuit ou lorsqu’il pleut. « C’est la première centrale au monde qui travaille 24 heures sur 24, une centrale solaire qui fonctionne de jour comme de nuit! » explique Santiago Arias, directeur technique de Torresol Energy, consortium en charge du site.
Torresol Energy est une coentreprise regroupant l’entreprise espagnole d’ingéniérie Sener (possède 60% du site) et la société d’énergies renouvelables Masdar, financée par le gouvernement d’Abou Dhabi et responsable de l’éco-ville du même nom.

Cette centrale située en Andalousie entre Séville et Cordoue se compose de 2650 panneaux solaires de 120 mètres carrés chacun et s’étend sur 195 hectares. Les panneaux reflètent le soleil sur la tour avec une concentration d’énergie 1000 fois plus élevée que celle du sol. Cette énergie ainsi produite est ensuite conservée dans une cuve remplie de sels fondus, à une température très élevée et supérieure à 500 degrés. Ces sels fondus permettent enfin de produire de la vapeur qui fait fonctionner une turbine qui produit de l’électricité.
Ce système innovant permet à la centrale Gemasolar de produire de l’électricité en permanence, y compris la nuit avec l’énergie accumulée la journée. Ainsi, Gemasolar produit chaque jour 60% d’énergie de plus qu’une centrale solaire traditionnelle alimentant ainsi 30 000 foyers espagnols annuellement.

http://lenergiedavancer.com/solaire-une-centrale-qui-fonctionne-meme-la-nuit/2012/03/21/?utm_source=www.nuclear-nucleaire.info&utm_medium=facebook
---------------------------

" 2650 panneaux solaires de 120 mètres carrés chacun et s’étend sur 195 hectares" !!! HAhahaha !! Bon, là, assez rigolé ! Vous savez ou, vous vous doutez, du prix du m² de 'panneau solaire', là, c'est 2650 px de 120 m² sur 195 ha !!! pour alimenter... seulement 30.000 foyers (qui n'ont qu'une ampoule de 40 watts !?) soit 1.950.000 m² de terres agricoles ou constructibles !!! Et, en plus, (grace à la lune ?) ils produisent de l'électricité la nuit !!! S'ils évitent de citer le combien de watts ils sortent de la fameuse 'turbine' qui tournerait sur une casserole d'eau chaude... HAHAHA !!! c'est QUE CE N'EST PAS PUBLIABLE ! Non , mais ! Combien de fois faut-il vous le répéter qu'ils prennent les gens pour des cons ??!
"60% d’énergie de plus" !!? 0, 0001 Watt x 60 =... Whooââh ! Tant que çà ??!

26 mars 2012 à 09:10  
Blogger huemaurice7 a dit...

Dimanche 25 mars 2012

New York Times : Comme l'âge des réacteurs, l'argent pour fermer leur retard Opérateurs de la centrale nucléaire nous aurons pas assez d'argent pour le déclassement des réacteurs de leurs vieillissement. Si les réacteurs d'arrêter, il peut être de 20 à 60 ans jusqu'à ce qu'ils ont suffisamment d'argent dans les fonds à payer pour le déclassement.
L'industrie prétend qu'ils sont victimes de la 2008 le débâcle financière du marché et agitation.

Du New York Times par Matthew L. Wald (20/03/2012 : WASHINGTON —

Les opérateurs de 20 de la nation, vieillissement des réacteurs nucléaires, y compris certaines dont les licences expirent bientôt, n'ont pas enregistrés presque assez d'argent pour l'invite et bon démontage. Si il s'avère qu'ils doivent fermer, les propriétaires ont l'intention de les laisser s'asseoir comme reliques industrielles pendant 20 à 60 ans ou même plus alors que les intérêts courent dans les comptes de retraite des réacteurs. Démantèlement d'un réacteur est un processus laborieux et coûteux qui implique le démontage des structures énormes et transporter les matériaux radioactifs pour les quelques sites partout au pays qui peut l'enterrer. Le coût est projeté à 400 millions de dollars à 1 milliard de dollars par le réacteur, qui, dans certains cas, est plus que ce que cela coûte de construire les usines dans les années 1960 et 1970. Moderniser les plantes rend des centaines d'acres de terrain industriel principal indisponible pendant des décennies et laisse ouverte la possibilité que la contamination radioactive dans les structures pourrait se propager. Alors que les niveaux de radioactivité diminuent au fil du temps, de nombreuses collectivités s'inquiètent pour surveillance sécuritaire. Projets de loi qui semblaient une fois dans l'avenir peuvent être arrivant à échéance. La licence de Vermont Yankee à Vernon, VT, à les 40 réacteurs plus anciens de la nation, expire le mercredi, par exemple. Et alors que la Commission de réglementation nucléaire a accordé à son propriétaire, Entergy, permettre de nouveau 20 ans, tente de fermer l'établissement de l'État du Vermont. À New York, gouverneur Andrew M. Cuomo a promis à la force des deux réacteurs d'exploitation à une autre usine de Entergy, Indian Point, 35 km au nord de Midtown Manhattan, à fermer lorsque leurs licences expirent en 2013 et 2015 en leur refusant le permis environnementaux d'État. Entergy est au moins 90 millions de dollars les projetés 560 millions de dollars du coût du démantèlement du Vermont Yankee ; l'entreprise est au moins 500 millions de dollars le coût de 1,5 milliard de dollars estimés de démantèlement Indian Point 2 et 3. Le manque à gagner soulève la possibilité que le Vermont pourrait tendent un réacteur de sommeil pendant des décennies tandis que New York supervise trois ; Unité 1, un autre réacteur à Indian Point, fermé en 1974 et a encore à être démantelé. Même président de la Commission réglementation nucléaire est mal à l'aise à l'idée d'une attente de 60 ans. « Ces installations devraient être nettoyées, et leurs empreintes de pas réduit autant que possible de sorte que ces zones peuvent être retournés à d'autres utilisations productives au sein de la communauté, » le Président, Gregory Jaczko de B., a déclaré récemment. Gil C. Quiniones, président et chef de la direction de la New York Power Authority, un utilitaire État vendu Indian Point 3 à Entergy en 2000, appelé échec du Entergy plan ou de Finances la mise hors service d'Indian Point en temps réel « incroyablement irresponsable ».

(suite en dessous:)

26 mars 2012 à 10:33  
Blogger huemaurice7 a dit...

« Retarder l'action pour les années 60 — quand Entergy pourrait même ne plus exister — est offensant pour les collectivités du comté de Westchester et le peuple de New York, » dit-il. James Steets, un porte-parole de Entergy, dit que financement ne sera pas un problème parce que l'entreprise s'attend toujours à obtenir de nouvelles licences de 20 ans pour les unités 2 et 3, ce qui permettrait à temps pour les économies à croître et à l'emporter sur l'État permis question. En supposant que les plantes restent ouverts depuis plus de deux décennies, la société a promis le comté de Westchester qu'il va démanteler Indian Point dans un délai « raisonnable » après que les réacteurs fermé, probablement dans le thermonucléaire. 20 Réacteurs qui n'ont pas l'argent pour la déconstruction rapide, les propriétaires espèrent que les renouvellements de licence de la Commission de réglementation nucléaire fera le problème disparaîtra. Pour les plantes qui sont battent avec leurs États d'accueil, Indian Point et Vermont Yankee, les tribunaux fédéraux peuvent avoir le dernier mot sur les si et combien de temps ils garder le fonctionnement. (Une grande manifestation en faveur de la fermeture de l'usine est prévue pour mercredi à Vermont Yankee). 84 Réacteurs actifs restants ont suffisamment d'économies pour satisfaire les exigences de financement minimal de la commission éventuel démantèlement, certains d'entre eux parce qu'ils ont gagné des extensions de licence. L'industrie nucléaire avait été compter sur le retour régulier sur les fonds et n'avaient pas prévu le krach de 2008. Au total 104 réacteurs de puissance de la nation ont côté environ 40 milliards de dollars. « Beaucoup de fonds de démantèlement prend un hit au nadir de la crise économique, » a déclaré Scott Burnell, un porte-parole de la commission de réglementation. Une plante, palissades dans l'ouest du Michigan, était de 597.6 millions de dollars enregistrées à la fin de 2006, mais le compte était à $218,8 millions deux ans plus tard et a été seulement 279,2 millions de dollars à la fin de 2010, les chiffres les plus récents montrent.
Une centrale, palissades dans l'ouest du Michigan, était de 597.6 millions de dollars enregistrées à la fin de 2006, mais le compte était à $218,8 millions deux ans plus tard et a été seulement 279,2 millions de dollars à la fin de 2010, les chiffres les plus récents montrent. Bruce Biewald, un économiste spécialisé dans l'économie d'électricité à énergie Synapse, une firme de Boston, a déclaré que la stratégie de la naphtaline comporte des risques qui pourraient l'emportent sur ses avantages. Les partisans disent "C'est comme la magie — intérêts composés sur la désintégration radioactive de l'autre et d'autre part » il a dit. (Parce que les niveaux de radioactivité diminuent au fil du temps, déconstruction travailleurs seraient finalement être exposés à la contamination moins.) Mais les investissements futurs retours pourraient s'avérer sombres, met en garde m. Biewald, et pourraient s'élever facilement les coûts prévus de la déconstruction. En réponse à une pétition de Sherwood Martinelli, une militante antinucléaire qui vit près d'Indian Point, Dr Jaczko, le président de la commission de réglementation, a demandé un délai plus court entre la fermeture et le démantèlement.

(suite en dessous:)

26 mars 2012 à 10:34  
Blogger huemaurice7 a dit...

Mais en octobre, le Dr Jaczko a été mis en minorité 4 à 1 par ses collègues commissaires. Et le personnel du Conseil a déclaré que même à 60 ans n'était pas une limite de temps externe rapides pour la suspension des opérations d'un réacteur. Dans l'industrie, ce statut est connu comme Safstor, et il s'agit généralement de mettre le combustible nucléaire irradié dans les fûts de stockage sur site, drainant beaucoup des fluides de l'usine, des arrangements de sécurité et le maintien du réacteur afin que cela ressemble à un voisin décent. Environmental experts disent que les plantes peuvent être dangereuses lorsqu'ils ne sont pas en cours d'exécution. Dans une lettre, trois membres de la délégation du Congrès du Vermont a souligné que 55 000 gallons d'eau contaminée déversés hors d'une usine remisée dans l'Illinois après qu'un tuyau gelé. Un veilleur de nuit attentif a été crédité pour attraper le déversement dans le temps de la contenir. Indian Point 1 a divulgué une variété de matériaux radioactifs dans le sol, sur les rives de l'Hudson dans les 38 ans depuis sa fermeture, un point reconnu par Entergy, qui a répondu par la vidange d'un réservoir de combustible usé qui était la source du problème. Le groupe environnemental Riverkeeper soutient qu'il s'agit d'un signe avant-coureur d'autres ennuis si unités 2 et 3 entrer Safstor. Aggravant les inquiétudes à l'égard des matières radioactives, la nation manque toujours un dépôt permanent pour le combustible nucléaire usé après des décennies de manœuvres par les politiciens qui ont cherché à ce bar de leurs jardins. Si le combustible dans les réacteurs de couchage restera sur le site. Douze réacteurs à travers le pays ont été retirés au cours des trois dernières décennies, sur court préavis, en raison d'un défaut de conception ou de la sécurité que l'économie ne justifiait pas la fixation. Le faible prix du gaz naturel, combustible concurrent, rend la durée de vie économique des réacteurs existants incertain. Certains ont été déclassés en quelques années, comme le Connecticut Yankee, dont les propriétaires, un groupe de services publics en Nouvelle Angleterre, à pieds le coût. Démantèlement a commencé deux ans après sa fermeture en 1996 et a été achevé en 2005 pour un coût de 871 millions de dollars. Haddam, Conn., fonctionnaires sont encore la publicité pour un nouveau locataire industriel pour son ancien emplacement sur la rive orientale du fleuve Connecticut. S'abattre il avait été l'appel de la droite, DeStefano, Paul J., selectman et haut de la page officielle, la ville a répondu, « je suis un peu hésitante, du point de vue d'un profane, d'avoir quelque chose assis autour de 60 ans. Il juste n'est pas son droit. »

http://ex-skf.blogspot.fr/

26 mars 2012 à 10:35  
Blogger huemaurice7 a dit...

Fukushima centrale nucléaire: fuite d'appareil d'osmose inverse (dessalement), Tritium probablement élevé et de la Contamination de la bêta.

Une autre fuite à la centrale nucléaire de Fukushima I et personne ne se soucie. Pas même TEPCO ne s'en occupe, comme la fuite a été découverte à 8 H 30 le 26 mars, mais il n'y n'aura aucune conférence de presse (maintenant c'est une fois par jour) jusqu'à 6 H.

De courriel de TEPCO le 26 mars 2012 envoyé aux journalistes qui ont signé pour les avis de courrier électronique (à partir de tweets de Ryuichi Kino) :

Aujourd'hui (26 mars) à 8 H 30, un ouvrier de la société filiale a découvert une fuite du tuyau (tuyau de pression) que les transports concentrent l'eau de l'appareil d'osmose inverse dans le réservoir de stockage.
Pour arrêter la fuite, nous avons arrêté le fonctionnement de l'appareil d'osmose inverse. La fuite du tuyau a presque complètement cessé. Partie de l'eau de fuite a pris la fuite à proximité. Nous étudions si l'eau, une fuite à l'extérieur de l'usine. Commentaires de Kino :
L'appareil d'osmose inverse est de dessaler l'eau des tours d'absorption césium comme SARRY et Kurion afin que l'eau pouvait être injecté dans les réacteurs. Selon le courriel de TEPCO, l'eau salée concentrée après l'osmose inverse est fuite. Probablement la haute concentration de matières radioactives à l'exception de césium, tout particulièrement de radioactivité bêta.
La fuite a été découverte à 8 h 30 du matin. Lorsqu'il y a une conférence de presse TEPCO à 11 H un nouveau développement comme cela a été expliqué dans la Conférence de presse. Maintenant il y a qu'une seule conférence de presse dans la soirée, pour les journaux et la télévision demande séparément et la PR de TEPCO. Je pense que ce serait mieux pour TEPCO faire une annonce officielle... Eh bien, nous allons voir des renseignements propres de TEPCO quels matériaux genre de radioactives existence dans quelle concentration dans l'eau après un traitement dans l'appareil d'osmose inverse.

Polycopié de TEPCO pour la presse le 29 février 2012, avait l'eau après un traitement par l'osmose inverse (dessalement) : H-3 (tritium): 2 900 becquerels/cubic centimètre (ou 2 900 000 becquerels par litre) Tous les bêta : 36 becquerels/cubic centimètre (ou 36 000 becquerels par litre)

http://ex-skf.blogspot.fr/

26 mars 2012 à 10:36  
Blogger huemaurice7 a dit...

TEPCO à la société énergie atomique du Japon : réacteur 2 peut avoir une fuite des matières radioactives du sceau de bâtiment de confinement endommagés par la chaleur 4. Chercheurs TEPCO, participant à la Conférence de printemps de la société énergie atomique du Japon (AESJ) fait leur présentation sur le premier jour de la Conférence le 19 mars.

De Fukushima Minpo (25/03/2012 ; partie) :

Cependant, il y a un nouveau morceau de l'information de TEPCO, qui était l'opinion de TEPCO [hypothèse] sur l'augmentation rapide des niveaux de rayonnement autour de centrale nucléaire de Fukushima I le 15 mars 2011, 5 jours après le début de l'accident nucléaire. TEPCO a déclaré: « il est fort probable que le sceau [s] ? sur la partie supérieure du bâtiment confinement réacteur 2 a été endommagé par la chaleur et les fuites radioactives de matériaux à partir de là. »
Mais après la présentation, un des chercheurs a répondu aux questions de la presse et dit « le mécanisme détaillé de la fuite est toujours pas connu », et qu'il n'existe aucune conclusion définitive atteint encore.

Il a été un an depuis le début de l'accident, mais TEPCO et le gouvernement national n'ont pas toujours figured out ce qui a été passe à l'intérieur des bâtiments de confinement et de récipients sous pression des réacteurs. TEPCO utilise souvent les mots « d'être présumé » ou « à prendre en considération » dans la présentation. Il semble, il n'existe toujours pas de suffisamment d'informations pour bien comprendre la cause de l'accident et comment il a progressé.

http://ex-skf.blogspot.fr/

26 mars 2012 à 10:37  
Blogger huemaurice7 a dit...

Samedi 24 mars 2012

24 700 Bq/Kg de césium radioactif en feuilles de thé dans la ville de Fukushima, à l'année dernière Move over, thé de Shizuoka. Move over, thé de Saitama. Here comes thé de Fukushima avec 24 700 becquerels/kg de césium radioactif.

Les feuilles de thé ont été cueillies dans la ville de Fukushima en mai de l'année dernière, et elles n'étaient pas thé commercial. Un résident de la ville a grandi dans son jardin et choisi pour son usage propre.
J'espère que le thé n'ont pas été consommé ou offerts en cadeau. À 24 700 becquerels/kg, vous ne peut pas même faire un dump à la poubelle, a fortiori incinérer.
De la version locale de Fukushima Mainichi Shinbun (23/03/2012) :

Fukushima : 24 700 becquerels/kg de césium radioactif de feuilles de thé, introduit par un résident pour le laboratoire d'essai 24.700 becquerels/kg de césium radioactif a été détecté dans les feuilles de thé par une ville résidente pour le laboratoire d'essai géré par la ville de Fukushima. La nouvelle a été signalée lors de la réunion du siège de réponse du désastre de Fukushima City le 22 mars.

Selon la ville, le résident s'est développée le thé dans son jardin. Quand il a les feuilles de thé pour le laboratoire d'essai, les niveaux élevés de césium radioactif ont été détectés. Si les feuilles de thé ont été testéEs à l'aide du détecteur de semi-conducteur germanium. Les feuilles de thé ont été cueillies en mai l'année dernière et gardéEs à la maison du résident.

La ville envisage d'augmenter le nombre de détecteurs et mettra en place 28 laboratoires d'analyse de la ville à la fin de ce mois.
La section de l'environnement la Fukushima ville gouvernement garde les résidents, "produit par les jardins potagers, selon les types, peut-être dépasser la limite de sécurité [pour le césium radioactif]. Nous aimerions que vous pour les ramener pour le laboratoire d'essai par tous les moyens. »

http://ex-skf.blogspot.fr/

26 mars 2012 à 10:38  
Blogger huemaurice7 a dit...

Y a t-il accumulation d'hydrogène au réacteur 2 un indicateur direct de la Fission ?

Les réactions de fission peuvent être relativement stationnaires, explosives, ou en déclin.

Le mot officiel a été que tous les fission à Fukushima a diminué (même lorsque Tepco refuse de le décrire comme la fission)
Maintenant, le niveau d'hydrogène augmente rapidement dans le réacteur 2.

Cela signifie-t-il que la fission est en déclin n'est plus ?
Fission augmente maintenant en activité ?
Cet automne,
Potrblog a suggéré que les coriums étaient dans un "dance with the devil" où les chaînes critiques commencent en expansion et ensuite se ralentit dans un processus d'intoxication subatomiques.
"Fukushima Re-criticité neutrons festin et Famine Cycle : danse avec la Devi » 23 octobre 2011"

http://pissinontheroses.blogspot.com/2011/10/Fukushima-re-Criticality-neutron-Feast.html

Majia ici : Je m'intéresse à l'opinion du peuple soit ou non l'accumulation d'hydrogène, comme le suggèrent les deux Mark et Steve ci-dessous, indicative d'une chaîne critique de bâtiment de réactions de fission ?

Nous savons que l'unité 2 est le diable, mais ont n'a pas les efforts des travailleurs de Tepco à garder refroidi ?

Je me demande combien de travailleurs vies ont déjà été perdus en raison de ce réacteur particulier, et encore moins les autres... ?

Voici les titres pertinents et extraits de commentaires de Steve et la marque que l'on trouve à Enenews.
Enenews : concentrations d'hydrogène quadrupleront maintenant au réacteur n°

http://enenews.com/hydrogen-levels-continue-rise-reactor-2-quadrupled-weeks 2

Lien d'origine

http://enenews.com/Hydrogen-levels-continue-Rise-reactor-2-quadrupled-Weeks
Commentaire par marque sur le thread de Enenews :

"Juste au cas où il doit être mentionné, l'hydrogène est une indication de la fission nucléaire en cours, je crois. Du haut de ma tête, me corriger si nécessaire, que le processus nucléaire divise l'eau en ses éléments, l'hydrogène et l'oxygène. Donc cela signifie réacteur 2 ou plutôt le désordre de fondu de confinement et quelque part dans le blob du sol de fondu hautement radioactif reste des barres de combustible est maintenant fission nouveau et TEPCO ne peut pas contrôler...."

(suite en dessous:)

26 mars 2012 à 10:53  
Blogger huemaurice7 a dit...

Steve de commentaire de Virginie :

"L'hydrogène est un indicateur de réactions en chaîne, comme une grande quantité d'énergie est nécessaire pour briser les molécules d'eau de radiolyse. Autres indicateurs sont à la hausse des températures (ce qui était indiqué jusqu'à ce que Tepco supprimé de la base de données instrument), une augmentation de xénon isotopes (Tepco ne pas moniteur/libération) ce qui, à vapeur ou la vapeur s'échappant de la plante ou le sol près de l'immeuble (qui n'apparaît pas sur les vidéos floues de Tepco ou de l'autre côté des bâtiments des caméras) et une augmentation du rayonnement dans et autour du bâtiment (cocher)."

Majia ici : il vaut soulignant qu'il y avait une montée en flèche rayonnement en Californie et Arizona et Potrblog avaient des lectures plus élevés encore :
Aussi, Potrblog rapports de pluie 23 X contexte, qui est beaucoup plus élevée que détecté par eux dans un moment

http://pissinontheroses.blogspot.com/2012/03/23x-Background-radiation-in-4pm-32312.html

Je ne sais pas quelles sont les conséquences de l'explosion d'une autre.

Toutefois, l'absence d'autres explosions a possible pour le gouvernement japonais et Tepco de conspirer avec les autres gouvernements du monde à cacher la gravité de la catastrophe.

Les conséquences pour les japonais sont inconnues, mais ils ne vont pas être agréable pour les gens qui développent la maladie d'être empoisonné par les aliments, l'eau et l'air radioactif.

Une autre explosion ferait aggraver la situation ou finalement serait-il il évident pour tout le public dans l'hémisphère Nord qui au Japon est d'être empoisonné et que l'énergie nucléaire est totalement hors de contrôle?

Encore une fois, je ne sais pas quelles sont les chances pour l'explosion d'une autre, et je ne sais pas si cela aurait rendu la pire contamination ; mais, je sais que le camouflage se poursuit malgré l'augmentation de la preuve de la contamination étendue et de recontamination (après « de-contamination) au Japon.

http://majiasblog.blogspot.fr/

26 mars 2012 à 10:54  

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil